L’écologie comme question sociale

Chargement Événements

La crise écologique, et en premier lieu le changement climatique, constitue un défi sans précédent pour l’humanité, confrontée de manière de plus en plus visible et quotidienne aux conséquences négatives d’une dégradation de l’écosystème planétaire. Le caractère irréversible de l’impact des activités humaines sur l’environnement nous place dans l’obligation morale de prendre en compte le sort des générations futures et la fragilité de la nature dans toutes les décisions susceptibles d’avoir des conséquences à long terme. Cette obligation ne pourra être honorée sans une transformation d’ensemble du système économique. Les changements dans les modes de vie et l’organisation sociale qui en résulteront s’accompagneront nécessairement de changements d’ordres politique, culturel et spirituel. On voit d’ailleurs émerger dans le débat public des questions nouvelles telles que la gouvernance des biens communs mondiaux, la maîtrise collective des innovations techniques et les droits du vivant non humain.

L’objectif du cours est de parcourir l’ensemble de cette problématique dans une perspective transdisciplinaire. Seront successivement abordés : les données les plus significatives concernant l’évolution des ressources et des écosystèmes, les controverses scientifiques, les réponses techniques et politiques, les dimensions socio-économiques, juridiques et géopolitiques des transformations du modèle socio-économique, la mobilisation de la société civile et des communautés religieuses, et les réflexions philosophiques et théologiques suscitées par la crise écologique, en s’appuyant notamment sur l’Encyclique Laudato Si’. Chaque séance comprendra un double apport théorique et factuel, avec une large part laissée à la discussion.

Bibliographie

1) Encyclique Laudato Si’
2) Bernard Perret, Vers une raison écologique (Flammarion 2011), Au-delà du marché (Les petits matins 2015), « Réflexions sur les conditions sociales de la transition écologique » in revue Cités n°76,, janvier 2019
3) Dominique Bourg, Une nouvelle Terre, Desclée de Brouwer 2018.
4) Dominique Bourg et Alain Papaux, Dictionnaire de la pensée écologique (Quadrige)
5) Tim Jackson, Prospérité sans croissance (Deboeck)
6) Isabelle Cassiers, Kevin Maréchal et Dominique Méda, Vers une société post-croissance
7) Rapports du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (http://www.ipcc.ch/home_languages_main_french.shtml)

Ouvert à tous.

Avec :

Bernard PERRET

Essayiste et consultant. Économiste et ingénieur de formation, il a exercé diverses fonctions dans l'administration jusqu'en 2016, notamment à l'inspection générale du ministère de l'écologie.

Voir son profil