Le pardon dans tous ses états

#
Chargement Événements

Coordination : Guilhem Causse (Faculté de philosophie, Centre Sèvres), Lorraine Angeneau (École de Psychologues PraticiensInstitut Catholique de Paris).

Au milieu du vingtième siècle, la question du pardon s’est posée à frais nouveau. Cantonnée jusqu’alors à la sphère de la conscience religieuse, elle surgit sur la scène politique en 1951 : la RFA et l’État d’Israël, nouvellement crées, nouent des relations diplomatiques via le paiement par la RFA de réparations à Israël. Aussitôt, la question se pose du lien de ces réparations au pardon. Ces événements ont conduit les philosophes Arendt, Jankélévitch et Ricœur, à intégrer le pardon au cœur de leur réflexion.
En 1989, la question est relancée par la création de la première Commission vérité et réconciliation au Chili, suivie par celle, plus connue, d’Afrique du Sud, en 1995. Parallèlement, un ensemble de pratiques se développent avec un rapport plus implicite au pardon : médiation, justice reconstructive, justice résolutive, relançant l’intérêt des philosophes. Dans les mêmes années, le pardon apparaît en psychologie, avec la création du premier institut international du pardon aux États-Unis, par le Dr Robert Enright.
Aujourd’hui, la question revient en lien à l’accompagnement des victimes en situation de stress post traumatique, et plus largement dans les courants de développement personnel, jusqu’à la création, le 18 septembre 2019, de la journée internationale du pardon.
Nous explorerons la question le pardon en l’abordant de manière pluridisciplinaire : psychologie, philosophie, sociologie, théologie.

Le séminaire se déroulera de janvier 2020 à décembre 2022.
Pour 2020-2021 : démarrage le 15 octobre 2020

  • La première année sera consacrée au pardon du point de vue des victimes.
  • La deuxième année au point de vue des coupables.
  • La troisième année, du point de vue des tiers (soins, justice, proches d’une même génération ou des générations ascendantes et descendantes).

Inscription : Le séminaire est ouvert à des enseignants et chercheurs ainsi qu’à des étudiants en cycle doctoral. Le nombre de participants est limité.
Pour toute précision, contacter Guilhem CAUSSE guilhem.causse[at]centresevres.com

 

Voir tous les séminaires

Ouvert sur autorisation du directeur de cycle, formulaire à demander au secrétariat.

Avec :
pere Guilhem Causse Centre Sevres

Guilhem CAUSSE

Jésuite, docteur en philosophie, Professeur en philosophie. Doyen de la Faculté de Philosophie du Centre Sèvres.

Voir son profil

Lorraine ANGENEAU

Voir son profil