Le discernement spirituel

Chargement Événements

La tradition spirituelle chrétienne a donné une place importante au discernement.
Au cours de l’histoire, avec une certaine continuité dans l’attention qui lui est
accordée et dans le vocabulaire employé, les accentuations ont pu être diverses :
discerner ce qui plaît à Dieu, affronter l’Adversaire, lutter contre pensées et passions,
écouter la voix de Dieu en soi, discerner les motions et les esprits.
Nous chercherons à comprendre ce qui caractérise le discernement en christianisme,
quelle opération il fait faire et quelle est son importance et sa signification dans
l’expérience spirituelle chrétienne.
Pour cela, nous prendrons le discernement selon Ignace de Loyola comme constante
référence et comme objet d’étude mais nous le situerons sur l’arrière-fond de la
tradition antécédente : le corpus paulinien comme source néotestamentaire, la Vie
d’Antoine par Athanase d’Alexandrie, les Apophtegmes des Pères du Désert, le Traité
Pratique d’Evagre le Pontique, les Conférences de Jean Cassien, les Cent Chapitres de
Diadoque de Photicé, L’Echelle sainte de Jean Climaque, des Sermons de Saint Bernard.
Ainsi une première partie permettra de prendre conscience qu’il y a, depuis saint
Paul, une tradition du discernement en christianisme. Une deuxième partie mettra en
lumière l’horizon du discernement : la recherche de la volonté de Dieu. Une troisième
partie considérera l’objet du discernement : passions, pensées, démons, motions ? La
quatrième et dernière partie sera consacrée à l’opération même du discernement.

Bibliographie introductive :
J. GOUVERNAIRE, Mener sa vie selon l’Esprit, Supplément Vie Chrétienne n° 204, 1977, 20102
M. CANEVET, Le discernement spirituel à travers les âges, Paris, Cerf, 2014
S. ROBERT, Les Chemins de Dieu avec Ignace de Loyola, Paris, Éditions Facultés jésuites de Paris, 2009.

ouvert à tous

Télécharger le tract