Le Christ selon Thomas d’Aquin

Chargement Événements

La réflexion de Thomas d’Aquin (1225-1274) sur le Verbe fait chair a surtout été considérée, jusqu’à une époque récente, à partir de la « tertia pars » de sa Somme théologique. Toutefois, durant les dernières décennies, d’importantes études ont été aussi consacrées aux quaestiones de la même Somme sur la vie de Jésus. En outre, des commentaires bibliques de Thomas sont désormais accessibles en français, ce qui contribue à renouveler l’étude de sa pensée.

Le séminaire permettra de découvrir comment Thomas d’Aquin lit les récits évangéliques et rend compte des principaux mystères de la vie de Jésus, depuis la naissance jusqu’à la Croix, la Résurrection et l’Ascension. À travers ou par-delà la variété des genres littéraires (quaestiones ou commentaires bibliques), c’est une vigoureuse interprétation des évangiles qui s’exprime ici ; on s’efforcera d’en percevoir la portée tout à la fois doctrinale et spirituelle.
De là on se tournera vers les exposés relatifs au Verbe de Dieu et à son Incarnation. On se rendra attentif à leur fondement scripturaire et à leur enracinement dans la tradition des conciles christologiques. On s’attachera aussi à situer la pensée de Thomas dans le contexte de la théologie médiévale, en cherchant à comprendre comment il prend position sur les questions touchant l’identité du Verbe fait chair.

Le séminaire voudrait en définitive montrer que l’étude de la théologie thomasienne, fort intéressante du point de vue historique, revêt des enjeux non moins importants pour la christologie contemporaine.

Bibliographie
Thomas d’Aquin, Somme théologique, t. 4, Cerf, 1996.
E.-H. Weber, Le Christ selon saint Thomas d’Aquin, Desclée, 1988.
J.-P. Torrell, Le Christ en ses mystères. La vie et l’oeuvre de Jésus selon saint Thomas d’Aquin, Desclée, 1999.
É. Vetö, Du Christ à la Trinité. Penser les Mystères du Christ après Thomas d’Aquin et Balthasar, Cerf, 2012.

ouverts "sur autorisation" du directeur (il faut faire une demande écrite présentant ces motivation), formulaire à demander au secrétariat

Avec :

Michel FÉDOU

Né en 1952 à Lyon. Études secondaires et supérieures à Lyon ; agrégation de lettres classiques en 1974. Entrée au noviciat de la Compagnie de Jésus en 1976, ordonné prêtre en 1984. Études de philosophie et de théologie au Centre Sèvres. Doctorat de théologie en 1988 (thèse sur « Christianisme et religions païennes dans le Contre Celse d’Origène »).

Voir son profil