L’aventure de la liberté chrétienne : les Confessions de saint Augustin

Chargement Événements

Livre de chevet de tous ceux qui, grands ou petits, souhaitent vivre « l’aventure de la raison et de la grâce « (André Mandouze), les Confessions sont d’une certaine manière la première autobiographie moderne. Mais aux yeux d’Augustin qui rédigea ce texte au début de son épiscopat (396-397), il s’agit d’un ouvrage pour aider ceux dont il a la charge à comprendre le sens que peut prendre l’irruption de la grâce dans la liberté humaine quand celle-ci rencontre Dieu en se cherchant elle-même.
Cette introduction présentera le parcours des treize livres de cette « traversée de la vie » (Conf. 1, 8, 13) qui conduit le lecteur du récit de vie relu à la lumière de la miséricorde de Dieu à une analyse du temps et de la mémoire pour aboutir à l’exégèse scripturaire des premiers chapitres du livre de la Genèse.
On commentera des extraits significatifs de l’œuvre en s’appuyant sur la traduction de la Bibliothèque Augustinienne (A. Solignac et G. Bouissou), proche du texte latin, mais sans négliger les récents tentatives de traduction (celle F. Boyer, Les aveux, ou celle de la Pléiade, sous la dir. de L. Jerphagnon).
On regardera alors comment la lecture des Confessions peut accompagner encore aujourd’hui un itinéraire spirituel où la liberté est conduite de l’inquiétude au repos : fecisti nos ad te et inquietum est cor nostrum, donec requiescat in te (Conf. 1, 1, 1).

Ouvert à tous.

Avec :

Alban MASSIE

Jésuite, docteur en théologie et en sciences religieuses. Diplômé en philosophie, sciences de la communication et histoire. Enseigne la théologie sacramentaire, patristique et fondamentale ; directeur de la Nouvelle revue théologique (Bruxelles).

Voir son profil