L’anthropologie indienne : quels apports en philosophie ?

#
Chargement Événements

Vallabadoss, John Peter, enseignant invité, Franciscain Capucin, docteur en philosophie indienne (libelle_universite de Madras) ; il était secrétaire de ACPI (Association of Christian Philosophers of India) ; il a enseigné a JDV (Jnana-Deepa Vidyapeeth), Pune, Inde.

Qui est l’homme ? L’anthropologie philosophique dans les traditions indiennes, par ses réflexions donne d’important éléments pour y répondre. L’être humain est conçu comme relationnel, divin, collectif, intégral, en quête de félicité ; pourtant, toujours en esclavage. L’homme est en constante recherche qui est illimitée et multidimensionnelle. La libération, c’est en s’isolant en tant qu’individu, comme le seul, identique aux autres et impermanent, en tant qu’être conscient, non pas simplement être rationnel, mais être composé, être interconnecté socialement et spirituellement. La philosophie indienne offre une vision complémentaire à comprendre la nature de l’homme. Le cours propose d’introduire aux traditions comme Védāntique, Jaina-Bouddhiste, Yogique, Siddhanta, Neo-Védāntique, etc., et on examinera, en particulier les concepts de « soi » comme jiva, atman, anatta, purusa, pasu, etc. Dans la philosophie indienne, on pourra découvrir l’anthropologie profonde et pertinente pour aujourd’hui. Un large éventail de concept indien de l’être humain va du naturaliste, matérialiste, individuel, dualiste, pluraliste, interrelationnel et non absolu, à essentiellement identique à l’absolu.

Bibliographie :
Broca, Alain de, Comment penser l’homme ?, Ed.de l’Atelier/Ed.Ouvrières, 2009.
Filliozat Jean, Les philosophies de l’Inde, Puf, 2012.
Grigorieff, Vladimir, Les philosophies orientales : l’Inde et la Chine, Eyrolles, 2005.
Heinrich Zimmer, Les philosophies de l’Inde, éd. par Joseph Campbell; trad. de Marie-Simone Renou, Paris, Payot, 1985.
Marc Ballanfat, Introduction aux philosophies de l’Inde, Ellipses, 2002.
Lestel, Dominique, A quoi sert l’homme ?, Fayard, 2015.
Piette, Albert, Anthropologie existentiale, Ed.Pétra, 2009.

Vallabadoss, John Peter, enseignant invité, Franciscain Capucin, docteur en philosophie indienne (libelle_universite de Madras) ; il était secrétaire de ACPI (Association of Christian Philosophers of India) ; il a enseigné a JDV (Jnana-Deepa Vidyapeeth), Pune, Inde.

Qui est l’homme ? L’anthropologie philosophique dans les traditions indiennes, par ses réflexions donne d’important éléments pour y répondre. L’être humain est conçu comme relationnel, divin, collectif, intégral, en quête de félicité ; pourtant, toujours en esclavage. L’homme est en constante recherche qui est illimitée et multidimensionnelle. La libération, c’est en s’isolant en tant qu’individu, comme le seul, identique aux autres et impermanent, en tant qu’être conscient, non pas simplement être rationnel, mais être composé, être interconnecté socialement et spirituellement. La philosophie indienne offre une vision complémentaire à comprendre la nature de l’homme. Le cours propose d’introduire aux traditions comme Védāntique, Jaina-Bouddhiste, Yogique, Siddhanta, Neo-Védāntique, etc., et on examinera, en particulier les concepts de « soi » comme jiva, atman, anatta, purusa, pasu, etc. Dans la philosophie indienne, on pourra découvrir l’anthropologie profonde et pertinente pour aujourd’hui. Un large éventail de concept indien de l’être humain va du naturaliste, matérialiste, individuel, dualiste, pluraliste, interrelationnel et non absolu, à essentiellement identique à l’absolu.

Bibliographie :

  • Broca, Alain de, Comment penser l’homme ?, Ed.de l’Atelier/Ed.Ouvrières, 2009.
  • Filliozat Jean, Les philosophies de l’Inde, Puf, 2012.
  • Grigorieff, Vladimir, Les philosophies orientales : l’Inde et la Chine, Eyrolles, 2005.
  • Heinrich Zimmer, Les philosophies de l’Inde, éd. par Joseph Campbell; trad. de Marie-Simone Renou, Paris, Payot, 1985.
  • Marc Ballanfat, Introduction aux philosophies de l’Inde, Ellipses, 2002.
  • Lestel, Dominique, A quoi sert l’homme ?, Fayard, 2015.
  • Piette, Albert, Anthropologie existentiale, Ed.Pétra, 2009.

Ouvert à tous.

Avec :
JP Valladaboss-centre sevres

John Peter VALLABADOSS

Franciscain Capucin, docteur en philosophie indienne (Université de Madras) ; il était secrétaire de ACPI (Association of Christian Philosophers of India) ; il a enseigné a JDV (Jnana-Deepa Vidyapeeth), Pune, Inde.

Voir son profil