La religion taoïste aujourd’hui en Chine. Approche ethnologique

Chargement Événements

Mardi de 17h à 19h
du 16 janvier au 13 mars, sauf le 20 février

Ce cours traite du taoïsme dans la Chine contemporaine, à la jonction entre pensée classique et vécu quotidien moderne. Sur la base de données ethnographiques, recueillies dans des monastères du centre de la Chine aujourd’hui, il propose d’envisager un certain nombre de notions et de préceptes au coeur de cette religion à la lumière des pratiques et des discours vernaculaires des moines de la tradition Quanzhen (Perfection totale).
Pour donner à comprendre le taoïsme, présenté localement comme la religion autochtone chinoise, une attention particulière sera portée au vocabulaire, en abordant les termes utilisés localement non pas comme des concepts indépendants mais dans les relations qui les unissent les uns aux autres et dans leur inscription dans une cosmologie plus vaste. Partant, ce cours voudrait s’intéresser à la quête de la longue vie et du Dao, aux modalités de transmission à travers la relation de maître à disciple et aux pratiques des adeptes. Ces questions nous amèneront à une réflexion plus large sur les conceptions chinoises de la personne, du corps, de la vie et de la mort.
En filigrane, il s’agit de resituer le taoïsme dans le paysage religieux chinois qui au sortir d’une longue période d’interdiction de toutes les religions sous Mao, notamment durant ces années les plus dures de la Révolution culturelle (1966-76), a connu un grand mouvement de renouveau puis a du s’adapter aux mutations rapides de la société chinoise en contexte de modernité.
Ce cours se déploie sur un cycle de trois ans, des documents permettant une mise à niveau seront transmis lors de leur inscription aux personnes qui n’auraient pas suivi les deux premières années.
3e année : La pratique du Dao
•Introduction
•Le « perfectionnement par le raffinage », alchimie interne et alchimie externe
•Divination et physiognomonie
•Arts martiaux
•L’éloge de la parcimonie. De la diététique à l’art de se nourrir de souffles
•Les femmes et le taoïsme
•Médecine et pratique du Dao : un lien ténu

ouvert à tous

Télécharger le tract
Avec :

Adeline HERROU

Ethnologue et sinologue. Par des recherches sur le monachisme taoïste, elle a abordé l’étude de la société chinoise d’aujourd’hui. Chercheure au CNRS, elle anime avec Anna Poujeau l’atelier « Figures de moines et autres ascètes ou renonçants » au LESC. Elle coordonne par ailleurs l’ANR Shifu « Vieux maîtres et nouvelles générations de spécialistes religieux en Chine aujourd’hui : ethnographie du quotidien et anthropologie du changement social ».

Voir son profil