La Providence dans l’histoire

Chargement Événements

Le concept de Providence n’est guère en vogue, il est même dévalorisé. Pourtant les philosophies de l’histoire ont repris à leur compte sous une forme rationalisée l’idée chrétienne de Providence. Or elles-mêmes sont aussi largement dévalorisées avec la fin des messianismes politiques qui ont tant marqué le 20ème siècle. Du coup on doit se demander si l’on peut abandonner l’idée d’un sens (providentiel) de l’histoire au risque de s’enfermer dans un « présentisme » sans horizon. Or la Bible propose bel et bien d’entrer dans un grand récit et d’attendre une fin des temps avec la venue de la Jérusalem céleste. Comment est-il possible de rendre compte d’une telle espérance ? L’histoire est-elle vouée au hasard, au chaos, si elle n’est pas d’une façon ou d’une autre, « orientée » ? et quels peuvent être cette « orientation » et ce sens ?
Bibliographie
Simon-Alexandre Zavada, Les philosophes et Dieu. Une généalogie de la notion de Providence. DDB 2004
Dieu agit-il dans l’histoire ? Explorations théologiques, sous la direction de Robert Mayer. Fides 2006
Jacques-Bénigne Bossuet, Sermon sur la Providence
Joseph de Maistre, Considérations sur la France, in Ecrits sur la Révolution. PUF
Hegel. La raison dans l’histoire (Ed. Points 663)
Karl Marx. Manifeste du Parti communiste
Josef Piper. De la fin des temps. Ad Solem, 2013
Paul Valadier. Lueurs dans l’histoire. Essai sur la Providence. Salvator 2017

ouverts "sur autorisation" du directeur (il faut faire une demande écrite présentant ces motivation), formulaire à demander au secrétariat

Avec :

Paul VALADIER

Jésuite, docteur d’État en philosophie, docteur en théologie, directeur des Archives de philosophie.

Voir son profil