La perfection de l’homme dans l’Antiquité grecque

Chargement Événements

À l’heure du transhumanisme et des nouvelles utopies de l’amélioration humaine, ce séminaire cherchera à tracer les contours de la perfection et de l’achèvement de l’être humain dans l’Antiquité grecque.
Une sélection de textes de la littérature grecque, des oeuvres de Platon et d’Aristote ainsi que des écoles épicurienne et stoïcienne feront paraître les dimensions ontologique, axiologique, éthique et esthétique de la perfection hellénistique. Pardelà la diversité de ces écoles de pensée et des variations dans la compréhension du « teleion » (parfait, accompli), nous dégagerons ensemble le réseau de concepts engagés par une réflexion sur la perfection et le perfectionnement de l’homme, et au terme nous en évaluerons la fécondité pour les débats d’aujourd’hui.

Bibliographie :
F. Ildefonse, Les stoïciens I – Zénon, Cléanthe, Chrysippe, Paris, Les Belles Lettres, 2004.
W. Jaeger, Paideia : la formation de l’homme grec (1933-1947), Gallimard « Tel », 1988.
Diogène Laërce, Vies et doctrines des philosophes illustres, Paris, Librairie Générale
Française, 1999.
A. A. Long et D. N. Sedley, Les philosophes hellénistiques, 3 volumes, Paris, GF Flammarion,
2001.
H.-I. Marrou, Histoire de l’éducation dans l’Antiquité (1948), Seuil « Points histoire »,
volume 1 « Le monde grec », 1981.

Ouvert sur autorisation du directeur de cycle, formulaire à demander au secrétariat.

Avec :

Éric CHARMETANT

Jésuite, docteur en philosophie (Paris I-Panthéon Sorbonne), master en théologie, ingénieur ENSTA – ParisTech, maître de conférences en philosophie. Membre du comité de rédaction de la revue Laennec depuis 2005. Membre du comité de rédaction des Archives de philosophie depuis 2017. Membre du comité scientifique de la Revista Portuguesa de Filosofia.

Voir son profil