La joie d’être sauvés

Chargement Événements

Nos contemporains n’expriment guère le besoin d’être sauvés. Nous commence­rons en prenant acte de ce contexte, tout en voyant comment la permanence de la misère et de la souffrance continue à poser cette question et à susciter des expé­riences de salut. Puis, pour nous demander ce que signifie « être sauvés », nous procéderons en croisant des textes bibliques (Ancien et Nouveau Testament) avec l’étude de trois grands théologiens : Irénée de Lyon (le salut comme familiarité entre Dieu et l’homme en vue d’une récapitulation dans le Christ), Cyrille de Jéru­salem (les sacrements comme expérience du salut), Jon Sobrino (le salut comme libération, donnée dans le royaume de Dieu annoncé par le Christ).

Bibliographie
L. Blanchon, Récits de vie des plus pauvres, paroles de vie pour tous, Éd. Franciscaines.
Cyrille de Jérusalem, Les catéchèses, Migne.
J.-M. Donegani, « La mondanisation du salut », Recherches de Science Religieuse 2012.
Irénée de Lyon, Contre les hérésies, Cerf.
J. Sobrino, Jésus Christ libérateur, Cerf.
J. Sobrino, La foi en Jésus Christ, Cerf.

Ouvert sur autorisation du directeur de cycle, formulaire à demander au secrétariat.

Avec :

François ODINET

Prêtre du diocèse du Havre. Vicaire de paroisse et aumônier d’étudiants. Ancien élève de l’École Normale Supérieure de Lyon, doctorant au Centre Sèvres. Recherches sur l’expérience spirituelle des plus pauvres.

Voir son profil