La figure d’Abraham dans l’art des trois monothéismes

Chargement Événements

Le patriarche que les trois monothéismes ont en commun et qui permet de les qualifier d’ « abrahamiques » est né et a grandi en milieu polythéiste. Certaines traditions précisent que son père était un fabricant d’ « idoles », et qu’Abraham est le premier « idoloclaste », ce qui lui valut d’être condamné et précipité dans une fournaise dont il réchappa miraculeusement.
Le cours se propose d’examiner les images produites dans chacune des trois religions et évoquant les premières étapes de son existence. Comment Abraham a-t-il eu la révélation de l’unicité de Dieu ? Existe-t-il des œuvres le montrant en train de détruire des idoles ? Sa « vocation », accompagnée de l’ordre d’avoir à partir, et le long périple qui s’en est suivi, ont-ils été représentés ? Les deux dernières étapes qui feront l’objet d’un examen iconographique comparatif approfondi sont d’une part la visite que trois anges ont rendue au patriarche et à Sarah au chêne de Mambré, l’hospitalité qui leur a été offerte et l’annonce qu’ils leur firent de la prochaine naissance d’Isaac, et d’autre part l’épisode du sacrifice que Dieu lui a demandé de lui faire de ce fils, pour finalement l’empêcher de l’accomplir.
L’enquête circulera librement à travers les siècles et les supports, depuis la mosaïque de la synagogue de Beth Alpha jusqu’à certaines peintures occidentales contemporaines, en passant par les miniatures musulmanes d’Abraham condamné à la fournaise et les icônes de l’Hospitalité qu’il a offerte aux trois anges.

Ouvert à tous.

Avec :

François BOESPFLUG

Professeur honoraire d’histoire des religions à la Faculté de Théologie catholique de l’Université de Strasbourg. Spécialiste d’iconographie chrétienne.

Voir son profil