La durée dans l’oeuvre d’Henri Bergson : une pensée de la nouveauté. Enjeux métaphysiques, gnoséologiques et pratiques.

Chargement Événements

La distinction entre espace et durée n’est pas seulement la découverte inaugurale de la pensée de Bergson, mais le problème central que son oeuvre ne cesse d’approfondir, selon trois perspectives. Cette distinction, en effet, a d’abord un caractère métaphysique : elle concerne l’étoffe même du réel, tant dans sa dimension psychologique que cosmologique. Du point de vue de la connaissance, ensuite, elle induit une nouvelle manière de penser, en durée, c’est-à-dire selon l’intuition et non l’intelligence. Enfin, correspondant à deux manières de vivre, elle a également une portée pratique, morale et religieuse, qui se traduit dans l’opposition du clos et de l’ouvert.
Le séminaire consistera ainsi à traverser les quatre oeuvres majeures de Bergson (L’Essai sur les données immédiates de la conscience, Matière et mémoire, L’Évolution créatrice et Les Deux sources de la morale et de la religion), pour examiner comment tout d’abord, ces trois perspectives se nouent ; comment, par ailleurs, la notion de durée, tout en s’élargissant de la conscience à l’histoire de l’humanité, en passant par la matière et la vie, se précise progressivement au fil de ces quatre oeuvres ; comment, enfin, elle permet de renouveler radicalement l’approche de questions traditionnelles de la philosophie telles que celle des rapports de la matière et de l’esprit, de l’âme et du corps, de la liberté, de l’art, de la morale, et de la religion, en intégrant une pensée de la nouveauté.

Bibliographie :
Essai sur les données immédiates de la conscience (1889) ; Matière et mémoire (1896), L’Évolution créatrice (1907) ; Les Deux Sources de la morale et de la religion (1932) ; La Pensée et le mouvant (1934). Le Rire (1900).
L’édition recommandée pour la lecture des oeuvres est l’éd. critique des oeuvres complète de Bergson aux PUF, coll. « Quadrige ».

Ouvert sur autorisation du directeur de cycle, formulaire à demander au secrétariat.

Avec :

Bénédicte BOUILLOT

Communauté du Chemin Neuf, docteur en philosophie (ICP et Université de Poitiers), CAPES de philosophie, maîtrise de théologie et capacité doctorale en théologie dogmatique (ICP), maître de conférences en philosophie.

Voir son profil