Jean-Baptiste Metz. Une théologie fondamentale pratique et politique

Chargement Événements

Une trentaine d’années séparent La Foi dans l’histoire et la société (original alle­mand 1977) et Memoria Passionis (original allemand 2006).
Pourtant les mêmes questions de fond habitent J-B Metz : la sensibilité à l’événe­ment et le rapport au temps ; l’importance, pour la foi chrétienne, du récit et de la mémoire (en particulier la mémoire de la Passion et de ceux qui souffrent) ; le refus de reléguer la foi dans l’espace privé.
Après la lecture d’extraits significatifs de La foi dans l’histoire et la société, le séminaire se concentrera sur Memoria Passionis et ses questions brûlantes : Comment parler de Dieu dans le contexte de souffrance de notre monde ? Une théologie du Dieu souffrant est-elle pertinente ? Comment le christianisme peut-il se situer à l’heure de la mondialisation et du pluralisme ?
Le séminaire procèdera à une lecture d’extraits importants de l’ouvrage, en interaction avec des extraits d’autres théologiens, avec lesquels J-B. Metz débat, ou qui forment l’arrière-plan de son argumentation.
Bibliographie :
J.-B. Metz, La foi dans l’histoire et dans la société, Cogitatio fidei, Paris, Cerf, 1999.
J.-B. Metz, Memoria Passionis , Cogitatio fidei, Paris, Cerf, 1999.

Ouvert sur autorisation du directeur de cycle, formulaire à demander au secrétariat.

Avec :

Geneviève COMEAU

Xavière, agrégée de grammaire, docteur en théologie, professeur de théologie, responsable du bulletin « Théologie des religions » pour la revue Recherches de Science Religieuse.

Voir son profil