Introduction à l’histoire de l’Église (IIe-IVe siècles)

Chargement Événements

Au cours des six premiers siècles de notre ère, le christianisme acquiert les principaux traits qu’il conservera jusqu’à aujourd’hui, tant sur le plan de la doctrine que de la liturgie et des institutions. Cette phase de fondation s’est déroulée dans un cadre historique, géographique et culturel précis : l’Empire romain, qui avait absorbé la Palestine en 65 avant J.-C. Dans ce cours, nous chercherons d’une part à présenter ce contexte historique dans lequel prend place la naissance et la croissance de l’Église ; d’autre part à fournir les principaux repères sur ce qui se passe (et se joue) pour l’Église à cette période.

Nous verrons ainsi comment le christianisme prend son essor, dans la tension entre unité et diversité, au sein d’un Empire à son apogée – mais lui-même traversé de tensions et toujours guetté par la guerre civile et par les agressions extérieures. C’est l’époque où surgissent de grandes figures ecclésiastiques (Ignace d’Antioche, Irénée de Lyon, Tertullien, Origène…), qui fournissent les premières contributions majeures à la théologie chrétienne, mais aussi l’époque des grandes persécutions.

À partir du IVe siècle, de nouvelles problématiques apparaissent au sein d’un Empire qui commence à se diviser entre Orient et Occident : l’afflux de nouveaux convertis, y compris certains empereurs ; l’émergence d’un christianisme majoritaire ; la cristallisation du dogme trinitaire et christologique lors des premiers grands conciles oecuméniques. Nous observerons ces mutations, qui touchent aussi bien aux institutions (comme la relation entre les grands sièges ecclésiastiques, notamment Rome et Constantinople) qu’aux modes de vie (développement du monachisme et réflexion en retour sur la vie laïque) et au contenu de la foi (dont témoignent aussi bien les grands traités dogmatiques que les homélies commentant l’Écriture ou les catéchèses baptismales).

Bibliographie :
J. Daniélou, H.-I. Marrou, Nouvelle histoire de l’Église. 1, Des origines à saint Grégoire le Grand, Paris, Seuil, 1963
J.-.M. Mayeur, C. Pietri et L. Pietri (dir.), Histoire du christianisme des origines à nos jours, vol. I-III, Paris, Desclée, 1995-2000
M.-F. Baslez, Comment notre monde est devenu chrétien, Paris, Seuil, 2008 (Points. Histoire), 2000
M.-F. Baslez (dir.), Chrétiens persécuteurs. Destructions, exclusions, violences reli­gieuses au IVe siècle, Paris, Albin Michel, 2014 (Bibliothèque Histoire).
P. Brown, Le renoncement à la chair : virginité, célibat et continence dans le christianisme primitif, Paris, Gallimard, 1995
P. Brown, Le culte des saints : son essor et sa fonction dans la chrétienté latine, Paris, Cerf, 1996
H.-I. Marrou, Décadence romaine ou antiquité tardive ? IIIe-VIe siècle, Paris, Seuil, 1997 (Points. Histoire)
S.-C. Mimouni, P. Maraval, Le christianisme des origines à Constantin, Paris, PUF, 2006 (Nouvelle Clio)
P. Veyne, Quand notre monde est devenu chrétien : 312-394, Paris, A. Michel, 2007.

ouvert à tous

Introduction à l’histoire de l’Église (IIe – VIe siècle)
Avec :

Pierre MOLINIÉ

Jésuite, diplômé d’HEC, docteur en théologie patristique (Centre Sèvres) et en histoire du christianisme ancien (Paris-Sorbonne), maître-assistant au Centre Sèvres en théologie dogmatique et patristique.

Voir son profil