Introduction à une philosophie de la naissance

#
Chargement Événements

Que signifie naître ? Si « l’évocation de la naissance n’est pas familière aux philosophes » (P. Ricœur, 1950), les mutations anthropologiques et sociétales contemporaines relatives au début de vie appellent pourtant une réflexion philosophique sur le sens que nous donnons au fait de naître.
Ce cours questionnera le sens de la naissance en explorant les paradoxes qui constituent cette expérience fondamentale de l’être humain : nous étudierons, d’abord, les conditions de possibilité d’une philosophie de la naissance et son rapport à la naissance de la philosophie ; ensuite, nous interrogerons les tensions ontologiques et métaphysiques de la naissance, « naître du monde » et « naître au monde », puis biopsychiques, en portant une attention particulière au « génie du fœtus » et du nouveau-né, mais aussi phénoménologiques, en explicitant les vécus du « donner naissance », engendrer pour l’homme et pour la femme et enfanter pour la femme, ou encore symboliques, en interprétant la tendance universelle du retour vers l’Origine, ensuite éthiques, « co-naître » et « naître à soi », enfin politiques, en interrogeant le rapport entre natalité et Institutions.
Ce faisant, nous donnerons essentiellement à penser la naissance comme épreuve d’individuation individuelle et collective des sujets en relation, suivant un mouvement de naissances, de dé-naissances et de re-naissances, dont on montrera les enjeux philosophiques, anthropologiques, éthiques et politiques pour aujourd’hui.

Bibliographie :
· Delassus Jean-Marie, Penser la naissance, Dunod, Paris, 2011.
· Fleury Cynthia, Les irremplaçables, Gallimard, 2015.
· Frydman René et Szejer Myriam (sous la dir. de), La naissance. Histoire, cultures et pratiques d’aujourd’hui, Albin Michel, Paris, 2010.
· Husserl Edmund, Idées directrices pour une phénoménologie et une philosophie phénoménologique pures, Tome I : Introduction générale à la phénoménologie pure, trad. de l’allemand par P. Ricœur, « tel », Gallimard, Paris, [1913] 1950.
· Jacquet Frédéric, Métaphysique de la naissance, Peeters, Louvain-la-Neuve, 2018.
· Jung Carl G., Métamorphoses de l’âme et ses symboles, trad. de l’allemand par Y. Le Lay, « Livre de Poche », Gallimard, Paris, [1912, 1950] 1953 ; L’Ame et le Soi. Renaissance et individuation, trad. de l’allemand par C. Maillard, C. Pflieger-Maillard et R. Bourneuf, Albin Michel, Paris, [1967] 1990.
· Merleau-Ponty Maurice, Phénoménologie de la perception, « tel », Gallimard, Paris, 1945.
· Neumann Erich, Depth psychology and a new ethic, translated by Eugene Rolfe, Ed. Shambhala, Boston & London, [1949] 1990.
· Platon, Timée, Critias, dans Œuvres complètes, t. X, texte établi et traduit par Albert Rivaud, Les Belles Lettres, Paris, [1925] 2011.
· Winnicott Donald W., Jeu et réalité. L’espace potentiel, trad. de l’anglais par C. Monod et J.-B. Pontalis, Gallimard, Paris, [1971] 1975 ; De la pédiatrie à la psychanalyse, trad. de l’anglais par J. Kalmanovitch, Ed. Payot, Paris, [1958] 1969.

Photo ©DR

Ouvert à tous.

Introduction à une philosophie de la naissance
Avec :

Clarisse PICARD

Doctorante en philosophie, maîtrise en philosophie, licence en théologie, diplômée d’école de commerce (IEA).

Voir son profil