Introduction à la christologie

Chargement Événements

Les textes du Concile Vatican II sont ordonnés au Christ créateur et sauveur. Lui qui est le Logos, le sens du monde et le lien de tous, appelle l’homme à vivre une existence selon la bonté du Père et dans la foi au Père. Nous verrons comment le Concile (dans quatre passages de Gaudium et Spes) considère que le chemin d’une vie de bonne volonté traverse l’expérience pascale que Dieu connaît en son Fils. Le lien entre Jésus et son Père, ainsi que le lien entre Jésus et tout homme, sera éclairé par ce premier point, contemporain, qui rassemble la christologie et la sotériologie.

On aura alors les éléments pour mieux comprendre la façon dont l’Église des premiers siècles a protégé sa foi des nombreuses simplifications qui se cherchaient. « En lui demeure corporellement la plénitude de la divinité » (Col 2, 9) : les conciles de Nicée (325), d’Éphèse (431) et de Chalcédoine (451) définissent la puissance de cette confession et ses conséquences, en réponse aux atténuations qui se présentent alors. La réflexion des Pères de l’Eglise étaie ce travail fondateur de la christologie. Nous étudierons ici les catégories de christologie conciliaire.

La vérité de Dieu est donnée en un homme, sa présence dans l’histoire. Les récits des Évangiles non seulement l’attestent, mais
indiquent la forme de cette existence de Fils et de frère qui est celle de Jésus. De ces récits, nous comprenons l’être relationnel de Jésus-Christ se recevant du Père dans l’Esprit, jusqu’en sa mort, et donnant aux hommes son Esprit vivifiant et la bénédiction de Dieu sur le monde. Ce sera, selon la christologie narrative, un approfondissement de théologie trinitaire.

En dernier lieu, nous retrouverons les XXe et XXIe siècles qui ont vu la christologie s’ouvrir et devenir plus accessible en intégrant à la réflexion des formes d’intelligence existentielles. Le cours présentera donc enfin les motifs et les enjeux des christologies contemporaines.

Bibliographie :
W. Kasper, Jésus le Christ (trad. de l’allemand), Paris, Cerf, 1976 (réédition en 2010).
J. Moingt, L’homme qui venait de Dieu, Paris, Cerf, 1993.
B. Sesboüé, Pédagogie du Christ. Éléments de christologie fondamentale, Paris, Cerf, 1994.
A. Gesché, Dieu pour penser, VI, Le Christ, Paris, Cerf, 2001.

Ouvert à tous.

Introduction à la christologie
Avec :

Claire-Anne BAUDIN

Enseignante en théologie fondamentale et dogmatique, capacité doctorale de théologie, Licence de philosophie (Paris X Nanterre), Licence en sciences de l'éducation.

Voir son profil