Histoire des chrétiens du Ier au IIIe siècle. Problématiques de la christianisation

#
Chargement Événements

Qu’entendait Paul par « vivre en citoyen selon l’évangile seulement » (Ph) ? Le christianisme a-t-il modifié le rapport du religieux au politique dans une cité qui se définissait comme une communauté du « vivre ensemble » fondée sur la participation ?
En combinant des études textuelles et des enquêtes de terrain (Rome, Smyrne, Carthage…) sur des chantiers parfois renouvelés par l’archéologie (catacombes romaines, Doura Europos) ou par la sociologie (associations, réseaux), on s’interrogera sur la question du communautarisme et du sectarisme dans l’Antiquité à travers la confrontation des différents modèles communautaires grecs, juifs et chrétiens.
Puis on mettra en évidence des situations de cohabitation depuis le IIe siècle en revisitant le mythe d’une Église des catacombes, en étudiant comparativement le fonctionnement et l’organisation des Églises locales au sein du mouvement associatif, ainsi que l’élaboration d’un modèle d’intégration (épître à Diognète, prière pour les autorités).
Enfin, on expliquera la radicalisation de certains groupes chrétiens à partir du IIIe siècle par des enjeux sociétaux (culture des honneurs et du spectacle) ; on reviendra sur la question des persécutions politiques et l’évolution de la pratique religieuse en devoir civique, ainsi que sur la question du service militaire et l’objection de conscience.
On conclura sur l’effet paradoxal des persécutions et du martyre quant à la visibilité acquise par l’Église dans la cité et à l’extension du concept de liberté religieuse, de la liberté de culte octroyée à un peuple à la liberté de conscience reconnue comme un droit de la personne.

Histoire des chrétiens du Ier au IIIe siècle

Bibliographie :

  • M.-F. Baslez, Comment notre monde est devenu chrétien, Points Seuil, 2015, 216 pages.
    « Les débuts du christianisme » (cahier pédagogique), Codex (01), automne 2016.
    M.-F. Baslez, Atlas des chrétiens, Éditions Autrement, 2015.
  • A. Corbin (dir.), Histoire du christianisme, Points Seuil, 2013, 474 pages.

Photo ©DR

Ouvert à tous.

Avec :

Marie-Françoise BASLEZ

Docteur d’État en histoire, professeur d’histoire des religions à l’Université Paris IV-Sorbonne.

Voir son profil