Histoire de l’église au XXe siècle

#
Chargement Événements

Entre la Crise moderniste (1907) et le Concile Vatican II (1962-1965), l’Eglise est passée de l’hostilité à l’ouverture au monde présent. En même temps, la sécularisation des sociétés européennes s’est accentuée, tandis que la diffusion mondiale du catholicisme posait à frais nouveaux la question de son universalité. La connaissance de cette histoire introduit à la compréhension du christianisme d’aujourd’hui.

 

Histoire de l’Eglise au XXe siècle

L’Eglise d’aujourd’hui se comprend à la lumière de son histoire et, particulièrement, de son histoire récente. Le XXe siècle est marqué par de profonds bouleversements : guerres mondiales, totalitarismes, mais aussi affirmation des droits de l’homme ou accélération des moyens de communion. La globalisation s’accompagne d’une préoccupation nouvelle pour les cultures et l’inculturation. L’Eglise elle-même éprouve ces changements. Elle prend progressivement davantage conscience de la nécessité de dialoguer avec le monde contemporain.

A ce titre, le concile Vatican II constitue un véritable « événement ». Cette assemblée, d’une ampleur inédite, rassemble des évêques venus des quatre coins du monde. Théologiens, auditeurs laïcs et observateurs d’autres confessions chrétiennes sont associés aux travaux. Une réflexion s’élabore qui nous nourrit et que l’Eglise est encore appelée à approfondir aujourd’hui.

Nous situant en amont du concile, nous verrons d’abord comment l’Eglise s’est progressivement engagée davantage dans un dialogue avec le monde, entre crises et ouvertures. Si la crise moderniste est symptomatique d’un repli, des ouvertures se dessinent notamment avec le déploiement de la doctrine sociale de l’Eglise, l’affirmation du laïcat au sein de l’Action catholique, l’émergence d’un clergé autochtone ou l’apparition de nouveaux courants théologiques.

Nous verrons ensuite comment à Vatican II se forge une nouvelle conscience ecclésiale, qui mûrit dans les décennies ultérieures à la faveur des changements de nos sociétés, entre élan missionnaire, souci d’inculturation, sensibilité aux questions de société et aussi crises, tensions et crispations. Comment

regarder ce passé avec une visée d’espérance ? En quoi le chemin tracé aujourd’hui par le pape François pour notre Eglise est-il héritier de cette histoire ?

Bibliographie :

John W. O’Malley, Une histoire des papes. De Pierre à François, Lessius, Namur, 2016.

John W. O’Malley, L’événement Vatican II, Lessius, Namur, 2011.

Etienne Fouilloux, Une Eglise en quête de liberté : La pensée catholique française entre modernisme et Vatican II, 1914-1962, Desclée de Brouwer, Paris, 2006.

Denis Pelletier, Les catholiques en France de 1789 à nos jours, Paris, Albin Michel, 2019.

Ouvert à tous.

Avec :

Agnes DESMAZIERES

Maître de conférences et adjointe au directeur du premier cycle au Centre Sèvres. Doctorats en théologie (Centre Sèvres) et en histoire (Institut universitaire européen de Florence). Agrégation d'histoire. Enseignante invitée à l’ISTR de l’ICP.

Voir son profil
Détails

Date de début:

jeudi 07 octobre 2021

Date de fin:

jeudi 13 janvier 2022

Sauf le 4 novembre 2021

Horaires:

Jeudi de 17h à 19h

Nombre d'heures:

20h

Tarif:

208.0€

ECTS:

3

Cursus:

1er cycle
C&C parcours Fondamental
Int 1
Théo 1