Fondements et ressources théologiques pour la bioéthique. Un projet pour la personne en société

Chargement Événements

À l’occasion d’élections, de révisions des lois relatives à la bioéthique, de l’examen de nouveaux projets de loi, ou encore de décisions personnelles importantes, les questions de bioéthique sont l’occasion de confrontations de valeurs, de conceptions différentes de la vie et de la mort, de références anthropologiques, de projets de société.

Les chrétiens cherchent à participer à ces débats démocratiques en proposant leur conception de la vie bonne, leurs valeurs fondamentales, leurs traditions d’hospitalité et d’argumentation morale, leur créativité sociale, leurs propres capacités à accueillir personnellement et collectivement toute personne quels que soient son état de santé ou son handicap.

Le parcours proposé en théologie morale sera unifié par une conception du développement intégral de la personne, qui a été introduite comme référence par Pie XII et Paul VI. Il permettra d’éclairer les décisions personnelles en conscience (début de vie, fin de vie, greffe, etc.) par les textes fondamentaux de l’Eglise, et de participer à la réflexion et à l’action collectives. Il abordera successivement :

1) Situation et rôle de la théologie en bioéthique.

2) Sources de la vie éthique et de l’argumentation éthique : a) Pratiques chrétiennes et rapport à l’Ecriture et la Tradition b) Les grandes références de l’anthropologie biblique et de la théologie morale catholique.

3) L’unification de la bioéthique catholique par une conception du développement intégral de la personne : a) La personne créée à l’image de Dieu et l’œuvre de la ressemblance b) L’alliance entre l’homme et la femme et la genèse de la personne c) La personne menacée par la maladie et la mort.

4) Pertinence et difficultés du recours à la « loi naturelle » en bioéthique. Le rapport foi et raison et l’argumentation dans le débat démocratique.

5) La personne engagée dans ses choix personnels et socio-politiques : décision en conscience et engagement citoyen.

À chaque séance, un support détaillé de cours comprenant également une bibliographie spécifique sera distribué. L’expérience et les questions des participants seront valorisées.

Le cours ne suppose pas de connaissances préalables.

Eléments de bibliographie
Niessen Françoise et Dinechin Olivier de, Repères chrétiens en bioéthique : La vie humaine, du début à la fin, Salvator, 2015, 506 p.

Ornellas Pierre et allii, Bioéthique : propos pour un dialogue, Paris, Desclée de Brouwer, 2009, 153 p.

Thomasset Alain, Interpréter et agir. Jalons pour une éthique chrétienne, Paris, Cerf, 2011, 422 p.

ouvert à tous

Avec :

Bruno SAINTÔT

Jésuite, DEA philosophie (Lyon III), DEA théologie (Centre Sèvres).  Maître assistant en philosophie, responsable du Département Ethique biomédicale. Recherches sur le lien entre anthropologie (philosophique et théologique) et éthique.

Voir son profil