Figures de la migration dans la Bible

Chargement Événements

Mardi de 14h30 à 16h30
du 6 février au 27 mars

Les migrations constituent un phénomène global aujourd’hui, incontournable par les dimensions qu’elles prennent et les effets qu’elles ont sur les pays de départ comme sur les pays d’accueil. En quoi la tradition biblique peut-elle nous aider à mieux comprendre ce que vivent les migrants en déplacement contraint ?
« Mon père était un araméen errant », confesse le Deutéronome. L’histoire d’Israël donne une place particulière aux déplacements de type migratoire, la figure majeure étant celle de l’Exil. Confrontée aux aléas des déplacements de population, la foi biblique a peu à peu intégré l’expérience des migrants, comme un enjeu fort d’humanité. Le cours prendra en compte cet aspect, plutôt anthropologique et théologique : quel type d’humanité le migrant laisse-t-il entrevoir ?
On prendra quelques repères dans l’histoire d’Israël, et notamment quant à la compréhension du moment de l’Exil. On s’attachera ensuite à lire, en apprenant à aborder rigoureusement un texte biblique, les textes qui mettent en avant l’expérience d’humanité des migrants, tant dans l’Ancien Testament que dans le Nouveau. La figure d’Abraham, migrant et croyant, est évidemment incontournable. Jusqu’à l’expression « homme nouveau » que propose la lettre aux Ephésiens. Il faudra réfléchir un moment, en conclusion, sur l’hospitalité, vertu biblique, mais aussi partagée par d’autres traditions religieuses.

ouvert à tous

Télécharger le tract
Avec :

Jean-Marie CARRIÈRE

Jésuite, licence de l’Institut Biblique Pontifical (Rome), doctorat à l’Institut Catholique de Paris, professeur d’exégèse biblique.

Voir son profil