Éric Weil : Philosophie politique

Chargement Événements

La Philosophie politique d’Éric Weil (1904-1977) introduit à une réflexion fondamentale sur les catégories majeures de la politique. Elle montre comment sont en rapport la morale, la technique de la société moderne, l’État dans sa nature et ses problèmes, les relations internationales. Elle constitue une pensée dynamique de la vie sociale en permettant de s’interroger sur les grandes questions que rencontre la citoyenneté : comment concilier valeurs morales, traditions particulières et contraintes de la rationalité technique ? Comment permettre à des options différentes de se rencontrer dans la discussion pour rendre possible le vivre ensemble ? À quelles difficultés la communauté historique que représente l’État est-elle amenée à s’affronter et par quelles procédures se prépare-t-elle à y faire face ? Quelle est la signification du droit, au plan national ou international ?
Par son approche méthodique, nourrie aux références classiques de la pensée et attentive aux évolutions récentes de l’histoire, cette philosophie cherche à comprendre l’action humaine en rupture avec la violence ; dans le mouvement de sagesse pratique qui la constitue, elle aide à fonder des choix en raison ; elle fait oeuvre d’éducation à la liberté. ECTS 5
Bibliographie :
É. WEIL, Philosophie politique, Paris, Éditions Vrin,1996.

Ouvert sur autorisation du directeur de cycle, formulaire à demander au secrétariat.

Avec :

Henri LAUX

Jésuite, entré dans la Compagnie de Jésus en 1975, professeur de philosophie, docteur en philosophie (Paris I-Panthéon-Sorbonne), maîtrise en théologie, diplômé-lauréat de l’Institut d’Études politiques de Paris, DEA d’études politiques, membre du Groupe de Recherches Spinozistes, co-directeur du « Bulletin de bibliographie spinoziste », et membre du comité de rédaction des Archives de philosophie.

Voir son profil