Enjeux bioéthiques du futur : intelligence artificielle, biohacking, fabrication de l’humain

Chargement Événements

Ce cours proposera une introduction aux enjeux bioéthiques soulevés successivement par l’usage de l’intelligence artificielle en médecine, l’expérimentation médicale par soi sur soi (biohacking), la fabrication projetée de l’humain sans aucun lien de parenté (gamétogenèse, utérus artificiel).

1/ Bioéthique et intelligence artificielle
Depuis l’apparition des premiers systèmes experts pour la médecine dans les années 1970 à l’utilisation récente de l’apprentissage profond (deep learning) de réseaux de neurones artificiels dans le diagnostic médical, l’assistance à la décision et la thérapeutique médicales se sont beaucoup transformées. Quelles conséquences sur la pratique médicale et la relation médecin-patient ? Quels enjeux bioéthiques ?

2/ Bioéthique et biohacking
Né à la fin des années 1980, le biohacking met à la disposition d’amateurs de techniques de laboratoires pour modifier l’ADN ou produire certaines substances chimiques. De plus en plus, il s’est élargi à l’expérimentation médicale sur soi, par-delà les règles très strictes de l’industrie pharmaceutique et de la médecine hospitalière. Qu’en est-il réellement de ces pratiques ? Quelles questions éthiques posent-elles à nos sociétés ? Ne serait-ce pas à un retour « libéral » aux dérives scandaleuses de l’expérimentation médicale des années 1950, et dont les dénonciations ont été salutaires pour le renouveau de l’éthique biomédicale ?

3/ Bioéthique et fabrication de l’humain
Depuis plusieurs années, les articles de recherche sur la production de gamètes humains à partir d’autres cellules se succèdent et laissent envisager une production imminente d’embryons sans aucun lien de parenté. De plus, les extensions des recherches pour l’étude in vivo des embryons laissent entrevoir, même si c’est à plus longue échéance, une gestation sans lien avec un corps humain. Quels enjeux éthiques et anthropologiques sont ouverts par de telles perspectives ?

Ouvert à tous.

Avec :

Éric CHARMETANT

Jésuite, docteur en philosophie (Paris I-Panthéon Sorbonne), master en théologie, ingénieur ENSTA – ParisTech, maître de conférences en philosophie. Membre du comité de rédaction de la revue Laennec depuis 2005. Membre du comité de rédaction des Archives de philosophie depuis 2017. Membre du comité scientifique de la Revista Portuguesa de Filosofia.

Voir son profil