Du troisième Évangile aux Actes des Apôtres : une seule oeuvre en deux volumes

Chargement Événements

et le 2 mai

L’unité littéraire des deux volumes de l’œuvre de Luc fait aujourd’hui l’objet d’un large consensus parmi les exégètes. Sa prise en compte, depuis une vingtaine d’années, a orienté la recherche vers de nouvelles perspectives pour l’interprétation de la théologie lucanienne. L’approche narratologique des récits bibliques a également contribué à l’élaboration de nouveaux outils d’analyse susceptibles d’éclairer le projet de cette Œuvre à Théophile.
Au niveau de l’architecture de l’ensemble, nous pourrons voir comment se construit la cohérence narrative entre les deux volumes : la préface, le prologue et l’épilogue qui en constituent le cadre, la manière dont s’articulent les différentes parties, la dimension programmatique de certains passages.
Nous prêterons également attention à l’écriture lucanienne et aux nombreux liens qui, tissés au fil du texte, guident l’interprétation du lecteur : les anachronies (analepses et prolepses), l’écriture en parallèle (le recours au procédé de la synchrisis), les chaînes narrative et les répétitions.
Une lecture attentive de l’œuvre de Luc, nous conduira ainsi à « relire l’Évangile à partir des Actes pour y chercher les clés herméneutiques du récit et déceler dans les Actes la réalisation des prédictions de l’Évangile. » (D. Marguerat, La première histoire du christianisme, p. 94).

Bibliographie
Jean-Noël Aletti, L’art de raconter Jésus-Christ, Paris, Seuil, 1989 ; Quand Luc raconte. Le récit comme théologie (Lire la Bible 115), Paris, Cerf, 1998.

Robert Alter, L’art du récit biblique (Le livre et le rouleau 4), Bruxelles, Lessius, 1999.

Joel Green, The Gospel of Luke (New International Commentary on the New Testament) Eerdmans, 1997.

Daniel Marguerat, La première histoire du christianisme. Les Actes des Apôtres (Lectio Divina 180), Paris, Cerf, 20032 ; Les Actes des Apôtres (1-12 ; 13-28.) (Commentaire du Nouveau Testament), Genève, Labor et Fides, 2007 et 2015.

J. Resseguie
L’exégèse narrative du Nouveau Testament (Le livre et le rouleau 36), Bruxelles, Lessius, 2009.

ouverts "sur autorisation" du directeur (il faut faire une demande écrite présentant ces motivation), formulaire à demander au secrétariat

Avec :

Odile FLICHY

Agrégée de grammaire, j’ai enseigné les lettres classiques pendant près de 30 ans au Lycée Madeleine Daniélou à Rueil-Malmaison (92) et le grec du Nouveau Testament au Centre Sèvres de 1988 à 2002. J’ai obtenu la Licence en Écriture Sainte délivrée par la commission biblique pontificale en 1992.

Voir son profil