Du Moyen-Âge aux temps modernes, prière vocale et prière mentale : pour une théologie

#
Chargement Événements

À en croire anthropologues et psychologues, la prière est un acte premier, spontané quasiment, de l’humain, qui relève de la conscience qu’il a d’une transcendance qui le domine et commande et/ou le protège et assiste. Prier est d’abord activité
vocale, généralement contrôlée par un rituel, déterminée par des occasions précises, demandes ou remerciements, et effectuée dans une communauté unie dans une croyance (ou une conviction) partagée. La prière chrétienne, héritière de la prière juive, s’inscrit dans ce cadre, guidée et nourrie cependant par ce corpus d’archives que sont les textes bibliques : ainsi la prière prend-elle place dans une histoire, une temporalité douée de sens et de signification. La liturgie synagogale puis ecclésiale prend en charge ce type de prière.
Or sur cette prière orale (qui rien reflue pas pour autant) vient se greffer un autre type de rapport à Dieu, prière silencieuse, en retrait de la communauté orante, de pure intériorité et hautement personnelle. On serait tenté de la voir contemporaine de l’éclosion de la vague mystique, où s’illustrent essentiellement les femmes, mais pas seulement. Patience exploratoire du temps qui s’appuiera sur l’usage du livre – lu (et pas seulement entendu) et médité, assimilé par la méditation -, Moment clef : la Devotio moderna flamande en « l’automne du Moyen-Âge », à laquelle on assignera
comme héritier le Recogimento de la Renaissance espagnole. Et la modernité du Grand Siècle va approfondir l’oraison mentale comme modalité quasi incontournable de la découverte du soi spirituel, de « l’anatomie de l’âme ». À la faveur de cette exploration, Dieu s’intériorise-t-il et se personnaliserait-il ?

Du Moyen-Âge aux temps modernes

Photo ©DR

 

Ouvert à tous.

Avec :

François MARXER

Doctorat conjoint Institut Catholique de Paris – Paris IV Sorbonne, élève de Jacques Le Brun à l’EPHE. Enseigne l’Histoire de la spiritualité et la théologie spirituelle. Prêtre au service pastoral des paroisses de Rueil-Malmaison

Voir son profil