Du Contrat Social Anthropologie et politique chez Rousseau

Chargement Événements

et le 30 mai

Le contrat social fut qualifié par Albert Camus de « Nouvel Évangile »1 ; et il est aujourd’hui cité comme référence par la Conférence des évêques de France, qui affirme : « Le contrat social, le contrat républicain permettant de vivre ensemble sur le sol du territoire national ne semble donc plus aller de soi. Pourquoi ? Parce que les promesses du contrat ne sont plus tenues. Il a besoin d’être renoué, retissé, réaffirmé. Il a besoin d’être redéfini »2 .

Faut-il dès lors voir, dans la proposition de Rousseau, la condition même du vivre-ensemble, à savoir l’acte de fondation d’un corps politique appuyé sur le droit et la justice ? Ou doit-on, au contraire, redouter une solution dangereuse, condamnée en ces termes par Hannah Arendt : « la Volonté générale est peut-être la plus meurtrière résolution du problème fondamental de toute la philosophie occidentale, à savoir constituer une singularité à partir d’une pluralité – c’est-à-dire, dans les termes de Rousseau : «réunir une multitude en un corps» (Contrat social, I, 7) »3 .

Pour appréhender la complexité du génie paradoxal que fut Rousseau, qualifié de « prophète du monde contemporain », le séminaire se propose d’entreprendre une lecture suivie du Contrat social (1762), après avoir examiné les éléments majeurs du Discours sur l’origine et les fondements de l’inégalité parmi les hommes (1755).

Seront mis en évidence, en particulier, les thèmes de la société, de l’inégalité (à travers ses trois degrés : riches/pauvres, puissants/faibles, maîtres/esclaves), du bonheur, de l’unité politique, et de la liberté civile réalisée grâce à l’artifice de la « volonté générale ». Une attention particulière sera accordée en outre à la « religion civile ».

1 A. Camus, L’homme révolté, Gallimard, 1951, p. 143.
2 Dans un monde qui change, retrouver le sens du politique, 14 octobre 2016, texte du Conseil permanent de la Conférence des évêques de France.
3 H. Arendt, journal de Pensée, (vol. 1 : juin 1950-février 1954), coll. « L’ordre philosophique », Seuil, 2005, p. 265.

Bibliographie
J.-J. Rousseau, Discours sur l’origine et les fondements de l’inégalité parmi les hommes, GF-Flammarion, 1992.
J.-J. Rousseau, Du contrat social, GF-Flammarion, 1992.

ouverts "sur autorisation" du directeur (il faut faire une demande écrite présentant ces motivation), formulaire à demander au secrétariat

Avec :

Véronique ALBANEL

Docteur en philosophie, ancienne élève de l’ENA, professeur de philosophie au Centre Sèvres, maître de conférences à Sciences Po. Présidente de JRS France – Service Jésuite des Réfugiés. Recensions d’ouvrages pour la revue Etudes.

Voir son profil