Dix leçons de philosophie sur la vérité – La vérité, pour quoi faire ?

#
Chargement Événements

Conférence du 8 novembre : La vérité, pour quoi faire ?

A quoi sert la vérité ? A-t-on besoin de vérité pour vivre, agir, croire et penser ?
La question est délicate, et peut-être même dérangeante : est-ce la vérité que nous
voulons ? Est-ce bien ce que nous visons, à quoi nous aspirons ? Et s’il fallait admettre que le mensonge est plus utile pour vivre et agir ; et s’il fallait avouer que nous préférons sacrifier la vérité à notre bonheur ? La philosophie nous invite à examiner avec lucidité notre désir de vérité.

Avec la participation de Camille Riquier, philosophe, spécialiste de la philosophie française contemporaine, et notamment de Péguy. Il est vice-doyen de la faculté de philosophie de l’Institut catholique de Paris. Il a récemment publié Philosophie de Péguy ou les mémoires d’un imbécile (PUF).

 

A propos du cycle « Dix leçons de philosophie sur la Vérité »

La vérité fait-elle partie du vieil arsenal de la métaphysique, qui aurait depuis longtemps prouvé son inutile idéalisme ? Plus pragmatique, la modernité l’aurait remplacé par des notions et des réalités plus… réalistes, et aurait ainsi montré qu’il n’existe pas une vérité mais des interprétations, voire des croyances se faisant passer pour des vérités.

Est-il toutefois à ce point certain que nous en ayons fini avec la vérité ? Doit-on admettre pour un fait l’existence d’une pluralité de vérités, plus ou moins en concurrence voire en conflit ? Quelles seraient ces vérités en jeu : celles de la science, de la foi, du droit, de l’histoire, de l’art même ?

Mais il faut aussi nous interroger sur la valeur de la vérité, et se demander à quoi elle peut servir, quel intérêt, quelle finalité elle sert. Et plus encore, examiner si elle a le pouvoir de rendre heureux, si elle est d’une quelconque pertinence pour la vie, le quotidien, la société. Ces dix Leçons sur la vérité entendent, par les ressources de la philosophie, mais aussi du droit, de la science, de la théologie, poser la question dérangeante, non pas seulement de la nature de la vérité, mais de son utilité.

• 4 octobre : Une ou plusieurs vérités ?
• 8 novembre : La vérité, pourquoi faire ? Vérité et action
• 22 novembre : À qui appartient la vérité ?
• 6 décembre : Vérité et Apocalypse
• 13 décembre : Politique et vérité
• 10 janvier : Science et vérité
• 31 janvier : Dire la vérité : morale et vérité
• 7 février : Être soi : entre vérité et mensonge
• 7 mars : La vérité rend-elle heureux ?
• 21 mars : La philosophie a-t-elle le monopole de la vérité ?

Tarif : 100 euros les 10 conférences, 12 euros la séance

Ouvert à tous

Télécharger le tract du 8 novembre 2017
Avec :

Laurence DEVILLAIRS

Ancienne élève de l’ENS, agrégée de philosophie, docteur en philosophie.

Voir son profil