Dietrich Bonhoeffer – Gratuité du salut et responsabilité de l’homme

#
Chargement Événements

Dieu nous sauve gratuitement par notre foi, sans aucun mérite de notre part. Cette gratuité du salut accordé par Dieu ne nous décharge pas pour autant de notre responsabilité à l’égard de notre prochain. Au contraire, la grâce de Dieu est indissociable de notre vie de disciple du Christ.

C’est pourquoi Dietrich Bonhoeffer (1906-1945) refuse de se résigner face au Nazisme. Il ne s’y oppose pas seulement en tant que pasteur et théologien de l’Église confessante, mais il participe au complot contre Adolf Hitler. Il est arrêté et emprisonné avant d’être exécuté un mois avant la capitulation allemande.

Ce cours propose de réfléchir, à travers la vie et la pensée de Bonhoeffer, sur l’articulation entre la gratuité du salut et la responsabilité de l’homme et sur la corrélation de la foi et de l’action.

Cette réflexion aidera à comprendre l’actualité de la « Justification par la grâce par le moyen de la foi ». Après avoir été au cœur des controverses du XVIe siècle entre l’Eglise catholique et les Églises issues de la Réforme, cette doctrine a fait, à l’ère œcuménique, l’objet d’une déclaration commune, dont nous célébrerons en 2019 le vingtième anniversaire.

Dietrich Bonhoeffer – Gratuité du salut et responsabilité de l’homme

Bibliographie :
D. Bonhoeffer, Vivre en disciple. Le prix de la grâce, Genève, Labor et Fides, 2009.
D. Bonhoeffer, Éthique, Genève, Labor et Fides, 1997, 4e éd.
D. Bonhoeffer, Résistance et soumission. Lettres et notes de captivité, Genève, Labor et Fides, 2006.

Photo ©DR

Ouvert à tous.

Avec :

Ken YAMAMOTO

Docteur en théologie protestante de l’Université de Strasbourg, je poursuis ma recherche en théologie dogmatique dans une orientation œcuménique.

Voir son profil