Découvrir la Chine : un parcours esthétique entre tradition(s) et modernité(s) – Une lecture de Comment Wang-Fô fut sauvé : l’art et l’Extrême-Orient selon Marguerite Yourcenar

#
Chargement Événements

Conférence du 24 mars : Une lecture de Comment Wang-Fô fut sauvé : l’art et l’Extrême-Orient selon Marguerite Yourcenar

Proposition d’ une interprétation littéraire, philosophique et théologique de la nouvelle de Marguerite Yourcenar intitulée Comment Wang-Fo fut sauvé (1936) – Ne serait-ce pas en recourant à une Chine mythique que l’écrivain déploie une interrogation sur le sens de l’oeuvre d’art ?
Quel rapport éthique et esthétique au réel et aux autres engage le vieux sage Wang-Fô et quelle forme de relation au temps exprime-t-il à travers son art ?
A qui la vue spiritualiste de Yourcenar emprunte-t-elle ? au taoisme ? au bouddhisme ?…

Télécharger le tract du 24 mars

 

Au sujet du cycle de conférences

Cette série de conférences propose un parcours esthétique mettant en relief les enjeux spirituels et sociaux d’un dialogue avec la Chine : la tradition picturale du shanshui, la réception de Baudelaire en Chine au XXe siècle, Marguerite Yourcenar et les sagesses d’Extrême-Orient, enfin la littérature contemporaine avec François Cheng et la crise de l’institution familiale à travers quelques films récents.

Les 7 mars, 11 avril, 16 et 23 mai de 19h à 21h et le samedi 24 mars de 15h à 17h.

En savoir plus sur la conférence du 7 mars : Formes et symboliques du shanshui

Pas d’inscription préalable – Libre participation aux frais

Ouvert à tous

Avec :

Claude TUDURI

Jésuite, titulaire d’un DESS Réalisation multimédia et édition électronique, après des études de lettres modernes ; enseigne la culture visuelle à l’université Pierre et Marie Curie et collabore aux revues Christus et Études.

Voir son profil