De l’énigme du mal à l’ensauvagement de la violence (II)

Chargement Événements

L’an dernier nous avons scruté l’énigme du mal. À présent, une de ses concrétisations, la plus sensible et la plus courante : le déferlement irrépressible de la violence. Pulsion animale inévitable ? Étrange ivresse de la destruction ? Triomphe d’Eros dans le règne de Thanatos ? Les religions (monothéistes avant toute chose) contiennent-elles la violence : pour la réguler ou l’encourager ?

Ouvert à tous.

Avec :

François MARXER

Doctorat conjoint Institut Catholique de Paris – Paris IV Sorbonne, élève de Jacques Le Brun à l’EPHE. Enseigne l’Histoire de la spiritualité et la théologie spirituelle. Prêtre au service pastoral des paroisses de Rueil-Malmaison

Voir son profil