De la Portioncule à La Clarté-Dieu. Huit siècles d’architecture franciscaine

Chargement Événements

Selon Thomas de Celano, François d’Assise apprenait à ses frères à bâtir « de pauvres petites habitations en bois, non en pierres, et à les élever en petites cabanes selon un plan rudimentaire ».

Par la suite, des édifices fort différents ont été construits dans le monde entier pour abriter les frères et les sœurs de la famille franciscaine : ermitages, couvents urbains, vastes complexes conventuels, petits et grands monastères féminins, missions, collèges d’études.

Par-delà la disparité manifeste de toutes ces constructions, peut-on repérer quelques constantes ? Discerner des évolutions, des ruptures, des modèles ? Que nous révèlent ces bâtiments de la vie des frères et des sœurs, tant sur le plan matériel que spirituel ?

Nous tenterons de répondre à ces questions tout en consacrant chacune des séances à un thème particulier :

1) Les « normes » en matière d’architecture franciscaine, leur application et leur réactivation périodique au cours de l’histoire du mouvement franciscain.

2) Les spécificités des monastères et couvents féminins (clarisses, annonciades, sœurs du Tiers-Ordre régulier).

3) Commanditaires, architectes et chantiers. Les couvents « hors norme » : Europe et nouveaux mondes.

4) Transformations contemporaines. Constructions du XIXe siècle, réalisations marquantes du siècle suivant : les capucins de Tours (Frères Perret), le couvent d’études de La Clarté-Dieu (X. et L. Arsène-Henry), les clarisses de Ronchamp (R. Piano).

Ouvert à tous.

Avec :

Pierre MORACCHINI

Docteur en histoire. Rédacteur en chef de la revue « Études Franciscaines ». Il est responsable de la Bibliothèque Franciscaine au couvent des Capucins à Paris et membre du Conseil Académique de l’Ecole Franciscaine.

Voir son profil