Cycle de conférences : Quelles société voulons-nous ?

Chargement Événements

À l’heure où l’on parle de « refonder l’Europe », risquons cette hypothèse : une société désirable est une société qui laisse espérer une réalisation de ses promesses politiques (les biens sociaux premiers) sans exclure une prise en compte des promesses sotériologiques (la Vie après la vie, la consolation des malheureux, l’amour comme milieu d’une existence réussie). En effet, que les sociétés séculières ne situent plus Dieu au fondement de l’ordre social n’implique pas qu’elles soient structurellement fermées aux messages et promesses des religions. Mais cela implique de repenser les réquisits d’une « société ouverte ».

Ÿ16 octobre Introduction : Sur la situation actuelle de l’Europe : les frémissements de la crise. Nouvelles attentes, nouvelles croyances
Ÿ20 novembre Les critiques des sociétés modernes : des grands thèmes de la critique sociale aux inquiétudes actuelles
Ÿ18 décembre L’ébranlement du principe occidental : mondialisation éco-financière, subversion du principe public, crises identitaires
Ÿ22 janvier Les réponses et leurs limites
Ÿ19 février Face aux nouveaux défis (problèmes sociétaux, redéfinition du partage public-privé), la déstabilisation des sociétés libérales
Ÿ19 mars L’ouverture post-séculière et la révision des relations entre religions et politique
Ÿ21 mai Paix, justice, liberté, mais aussi le triptyque : civilité/ légalité/publicité. Resituer les valeurs de l’Europe en perspective post-nationale.
Il est possible de s’inscrire à tout le cycle ou à la conférence.

ouvert à tous