Culte authentique et culte hypocrite dans les enseignements des Pharisiens et de Jésus

#
Chargement Événements

Dans les Evangiles Jésus s’en prend, souvent violemment, aux scribes et aux pharisiens notamment concernant leur hypocrisie. Sont-ce les propos mêmes de Jésus ? Ou une réécriture de l’évangéliste (en particulier les 7 malheurs mentionnés en Matthieu) ? Le culte pharisien, qui deviendra le culte rabbinique, à travers les siècles ne serait donc que pure tartuferie, sans la moindre spiritualité… un corps sans âme ? Si de telles lectures existent toujours de façon claire ou par allusion dans des homélies ou des sites chrétiens, peut-on réduire le pharisaïsme à ce qu’en disent les synoptiques ? L’accusé n’aurait-il droit à la parole ? Et « l’ennemi » ne pourrait-il être aimé selon l’exigence même de Jésus ?

Le cours consistera à (re)découvrir les Pharisiens du point de vue de l’Histoire et aussi du point de vue de la tradition pharisienne elle-même. Quelle était l’exigence des Pharisiens en matière de religion, d’éthique, de spiritualité ? Leur conception de la Torah et du Royaume ? Peut-on réconcilier les griefs de Jésus avec ces mêmes griefs que soulignaient les rabbis eux-mêmes ? Il est probable que nous trouvions plus de convergences que de différences. Et si Jésus et les Pharisiens se rejoignaient sur leur critique du culte hypocrite ? Une nouvelle piste de lecture des Evangiles…

Dans un temps de dialogue serein et fraternel entre Juifs et Chrétiens, cette relecture s’inscrit sans doute dans l’histoire du Salut, car lecture hautement salutaire…

La connaissance de l’hébreu n’est pas nécessaire.
Télécharger le tract

Ouvert à tous.

Avec :

Philippe HADDAD

A été rabbin à Marseille, Nîmes, Les Ulis et actuellement rue Copernic, diplômé du Séminaire Israélite de France, auteur de plusieurs ouvrages dont Pour expliquer le judaïsme à mes amis, In press, Quand Jésus parlait à Israël, Avinou chébachamayim, lecture juive du Notre Père, Disciples de Jésus, lecture juive du Sermon sur la Montagne, La Torah, Eyrolles.

Voir son profil