Construire l’Église par la charité. Lecture du commentaire augustinien de l’épître aux Galates

Chargement Événements

Jeune prêtre, Augustin entreprend de relire les grandes lettres pauliniennes : il compose un commentaire littéral de l’épître aux Galates en 394. Il y interprète la querelle d’Antioche pour en tirer les fondements d’une théologie de la grâce dans son rapport à la loi et son opposition aux « éléments du monde » dont parle Paul. Transparaissent les polémiques d’alors : contre donatistes, manichéens, ariens, païens et juifs. Augustin situe l’Église du Christ dans la pédagogie divine de la liber­té et c’est alors une théologie de l’histoire qui se dessine à l’enseigne de « la foi qui opère par charité » (Ga 5,6). Le séminaire suivra pas à pas le commentaire des six chapitres de l’épître. Nous essaierons de confronter l’interprétation augustinienne à l’exégèse contemporaine de la lettre.
Bibliographie
Sur le texte de Paul :
R. Meynet, La Lettre aux Galates, Gabalda, 2012.
J.-P. Lemonon, L’épître aux Galates, Cerf, 2008 (et Pour lire la lettre aux Galates, Cerf, 2012).
M. Rastoin, Tarse «et» Jérusalem : La double culture de l’Apôtre Paul en Galates 3,6-4,7, Institut Biblique Pontifical, 2003.
S. Legasse, L’épître de Paul aux Galates, cerf, 2000.

Sur le texte d’Augustin : il n’existe pas de traduction récente en français du commen­taire augustinien. On emploiera l’édition bilingue de L. Vives (1869) et la traduction de R. Raulx (1867).
On s’aidera des traductions commentées en anglais et en italien :
Fr. Cocchini (éd.), Agostino, Commento alla lettera ai Galati. Introduzione, traduzione e note, Bologna, 2012.
E. Plumer (éd.), Augustine’s Commentary on Galatians. Introd., text, transl., and notes, Oxford, 2003.
I. Bochet et M. Fédou (éd.), L’exégèse patristique de l’Épître aux Galates, Institut d’Études Augustiniennes, 2014.

ouverts "sur autorisation" du directeur (il faut faire une demande écrite présentant ces motivation), formulaire à demander au secrétariat

Avec :

Alban MASSIE

Jésuite, docteur en théologie et en sciences religieuses. Diplômé en philosophie, sciences de la communication et histoire. Enseigne la théologie sacramentaire et fondamentale à l’Institut d’Études Théologiques à Bruxelles ; membre associé du CNRS/LEM à l’Institut d’Études Augustiniennes ; directeur de la Nouvelle revue théologique (Bruxelles).

Voir son profil