Claude Chabrol, le plus balzacien des cinéastes de la Nouvelle Vague

#
Chargement Événements

Mercredi de 19h à 21h30
du 7 février au 11 avril, sauf le 21 février

Claude Chabrol (1930-2010) reste encore aujourd’hui l’un des cinéastes français les plus célèbres de sa génération. Auteur d’une oeuvre pléthorique – une cinquantaine de films pour le cinéma, une trentaine pour la télévision -, il s’est aussi bien illustré dans le récit criminel que dans la satire grinçante, croquant à travers eux les travers et mesquineries de la société bourgeoise, mais aussi des classes populaires (Les Bonnes Femmes).
En 1959, il tourne son premier long-métrage, Le Beau Serge. Par son anti-conformisme et son petit budget, ce film, bien loin des cadres établis de l’époque, est considéré comme le coup d’envoi de la Nouvelle Vague.
À partir de 1978, il entame une collaboration fructueuse et soutenue avec l’actrice Isabelle Huppert, qui jouera dans sept de ses films (Violette Nozière, Une affaire de femmes, La Cérémonie). À bien y regarder, la filmographie de Chabrol constitue moins un ensemble cohérent (elle comporte quelques scories et aberrations), qu’une sorte de monde fourmillant, traversé de figures et de types récurrents, composant à terme un véritable profil de la société française à travers les décennies. On y trouve bon nombre de « scènes de la vie de province » (Le Boucher, La Demoiselle d’honneur), de « scènes de la vie privée » (Une affaire de femmes, Madame Bovary), ou même de « scènes de la vie politique » (L’Ivresse du pouvoir), à la façon de la Comédie Humaine, d’Honoré de Balzac, auquel lui et ses pairs de la Nouvelle Vague (Éric Rohmer, François Truffaut, Jacques Rivette) vouaient une admiration sans borne.

OEuvres au programme :
•Le Beau Serge (1959)
•La Femme infidèle (1969)
•Le Boucher (1970)
•Violette Nozière (1978)
•Une affaire de femmes (1989)
•La Cérémonie (1995)
•L’Ivresse du pouvoir (2006)
•Bellamy (2008)

ouvert à tous

Télécharger le tract
Avec :

Mathieu MACHERET

Diplômé de l’ENS Louis-Lumière, collabore aux revues Les Cahiers du Cinéma et Trafic, monte des programmes pour la chaîne de télévision TCM Cinéma. Conférencier, il anime aussi des ciné-clubs. En 2014, il a rejoint le comité de sélection du festival Entrevues de Belfort, dédié aux films de jeunes cinéastes internationaux.

Voir son profil