Le crédit social – Chine plurielle du 21 mars

#
Chargement Événements

21 mars 2020 : Le crédit social, avec Cécile ADVANI

Le formidable essor technologique des fintech chinoises, portées notamment par Alibaba et Tencent, le déploiement de la 5 G et celui de la reconnaissance faciale permettent aujourd’hui la mise en place de systèmes de notation des individus. Cela bouleverse profondément la vie citoyenne du pays.
Si depuis plus de 20 ans, cette citoyenneté a été patiemment pensée puis  formulée par le législateur, le système du crédit Social regroupe en réalité un nombre considérable d’initiatives privées, municipales et, bien sûr, gouvernementales.
Le nouvel eldorado du partage de la donnée, de son analyse et son utilisation entre désormais de plein pied dans la définition de ce qu’est un citoyen chinois. De manière concomitante, cela ouvre des débats de nature philosophique, aiguise les enjeux de pouvoirs entre les acteurs publics et privés et nous projette dans notre propre futur.

Cécile Besse Advani a débuté sa carrière en Chine dans l’industrie des télécoms puis a rejoint la Banque de Financement et d’Investissements du Groupe BNP Paribas. Elle a travaillé 7 années à Pékin suivi de 5 ans en poste à New Delhi. Elle a eu différentes responsabilités dans le domaine du financement des grands contrats à l’international puis a rejoint BNP Paribas Investment Partners, en charge du développement des partenariats capitalistiques, essentiellement dans le monde émergent. Elle est actuellement membre du Comité Exécutif de BNP Paribas E&RE et est Directrice de la Stratégie, des Investissements, du Marketing & de la Communication.

A propos du cycle Chine plurielle

Chaque année, les conférences données au cours de l’année universitaire dans le cadre du programme Chine Plurielle visent à proposer une approche nuancée et originale de la Chine et de ses habitants à travers des thèmes qui, le plus souvent, sont étroitement liés à des événements ou à des phénomènes récents. Le format retenu (une conférence d’une petite heure et demie, une courte interruption et une séance question-réponse d’une heure et demie également) permet une plongée profonde dans les problématiques abordées par les intervenants, tous des spécialistes des sujets abordés attachés aux meilleurs établissements de recherche de notre pays.

Ouvert à tous.