Bible, pouvoir et violence

Chargement Événements

À partir d’une approche pluridisciplinaire, privilégiant notamment l’exégèse et la philosophie politique, le séminaire se propose de confronter ce que dit la Bible, au sujet du pouvoir politique, avec différentes interprétations, voire instrumentalisa­tions du texte, énoncées au cours de l’histoire.

Différentes thématiques seront retenues telles que la figure du roi, la malédiction de Cham et la légitimation de l’esclavage, la « guerre juste », le droit de résistance, la vengeance et le pardon, l’amour de l’étranger, l’amour des ennemis, le pouvoir et le service…

Au sein d’une « histoire explicite du changement politique – des juges aux rois, puis aux prêtres » , accordant une large place au pouvoir subversif du prophète, la Bible nous permet-elle d’entrevoir une lecture critique du pouvoir politique et une dénonciation de la violence ?

Entre la domination des « chefs des nations » et le service initié par Jésus jusqu’au don de sa vie (Mc 10, 42-45), l’enjeu sera de se frayer un chemin de discernement spirituel et politique.

Bibliographie
O. Artus, « La mise en oeuvre du droit et de la justice par les figures exemplaires de l’Ancien Testament », dans Loi et Justice dans la littérature du Proche Orient Ancien (O. Artus, éd.), BZAR 20, Wiesbaden: Harrassowitz, 2013, pp. 225-233.
D. Luciani, A. Wénin (dir.), Le pouvoir. Enquêtes dans l’un et l’autre Testament, Paris, Cerf, coll. « Lectio Divina », 2012.
P. Valadier, Sagesse biblique, sagesse politique, Paris, Salvator, 2016.
M. Walzer, Dans l’ombre de Dieu. La politique et la Bible, Paris, Bayard, 2016.

ouverts "sur autorisation" du directeur (il faut faire une demande écrite présentant ces motivation), formulaire à demander au secrétariat

Avec :

Véronique ALBANEL

Docteur en philosophie, ancienne élève de l’ENA, professeur de philosophie au Centre Sèvres, maître de conférences à Sciences Po. Présidente de JRS France – Service Jésuite des Réfugiés. Recensions d’ouvrages pour la revue Etudes.

Voir son profil

Sylvie de VULPILLIÈRES

Docteur en Théologie, licence de philosophie (Paris IV-Sorbonne), maîtrise en droit du travail (Paris X-Nanterre), maître de conférences en théologie. Bibliste. Vice présidente de l’ACFEB. Recensions d’ouvrages pour la revue Etudes.

Voir son profil