Bible et Morale

Chargement Événements

Depuis le concile Vatican II, la théologie morale catholique a fait sienne l’exhorta­tion « que l’étude de la Sainte Écriture soit donc pour la sacrée théologie comme son âme » (DV24) reprise dans le décret Optatam Totius (OT 161) : « On s’appliquera, avec un soin spécial, à perfectionner la théologie morale dont la présentation scienti­fique, plus nourrie de la doctrine de la Sainte Écriture, mettra en lumière la grandeur de la vocation des fidèles dans le Christ et leur obligation de porter du fruit dans la charité pour la vie du monde ».
Cet appel a conduit les théologiens moralistes à reprendre le dossier historique de l’articulation de leur discipline avec l’exégèse biblique. Dans le dialogue avec elle, ils veillent à enraciner le discernement moral dans un « style » de vie à la suite du Christ. Lire, méditer, célébrer la Parole de Dieu ne nous donne pas des codes de conduites immuables mais nous fait entrer dans une quête de la vie bonne, exami­née, relue dans l’écoute confiante et endurante de la Parole qui est Vie.
Nous nous appuierons tout d’abord sur les travaux de la Commission Biblique Pontificale qui a longuement traité de cette question. Puis nous nous mettrons à l’école de William C. Spohn, théologien moraliste américain qui situe son travail dans cette perspective. Enfin, nous entrerons dans l’exercice concret de cette arti­culation concernant une question actuelle : le défi d’une « habitation de la terre » en contexte de bouleversements écologiques. À l’invitation du pape François ce travail interdisciplinaire vise à revisiter nos précompréhensions de Dieu, de la terre qu’il crée, de la relation d’alliance qu’il inaugure avec ses créatures, de la suite du Christ à laquelle nous sommes invités dans ces « temps de la fin ».

1. « On mettra un soin particulier à enseigner aux séminaristes l’Écriture sainte, qui doit être comme l’âme de toute la théologie [33]. Après une introduction convenable, on les initiera soigneusement à la méthode de l’exégèse, ils étudieront les grands thèmes de la Révélation divine et ils recevront stimulant et aliment de la lecture et de la méditation quotidiennes des Livres saints ».

Bibliographie :
Commission Biblique Pontificale, Bible et Morale : des critères pour discerner, Nouvelle Cité, Paris, 2009.
William C. Spohn, Jésus et l’éthique « Va et fais de même », Lessius, Le livre et le rouleau, Bruxelles, 2010.
Pape François : Laudato si’ ; Veritatis Gaudium.

Ouvert sur autorisation du directeur de cycle, formulaire à demander au secrétariat.

Avec :
Dominique Coatanea-centre sevres

Dominique COATANEA

Maître de conférences en Théologie morale et éthique, Docteur en théologie (Centre Sèvres), diplômée de Sciences- Po, membre de Justice et Paix France, Vice- Présidente de l’Association de théologiens pour l’étude de la morale (ATEM).

Voir son profil

Odile FLICHY

Agrégée de grammaire, j’ai enseigné les lettres classiques pendant près de 30 ans au Lycée Madeleine Daniélou à Rueil-Malmaison (92) et le grec du Nouveau Testament au Centre Sèvres de 1988 à 2002. J’ai obtenu la Licence en Écriture Sainte délivrée par la commission biblique pontificale en 1992.

Voir son profil