1917-2017 : Crépuscule de la Révolution

Mardi d’éthique publique du 7 novembre 2017 :  « 1917-2017 : Crépuscule de la Révolution »

Lénine affirmait que le communisme, c’est les soviets plus l’électricité. Ce fut aussi le goulag et la terreur. Cent ans après la prise du pouvoir par les Bolcheviks à Petrograd, que reste-t-il de l’idée de Révolution, si présente dans l’histoire de l’Europe, mais qui semble avoir été effacée par ses dérives totalitaires ? Un crépuscule qui a aussi affecté l’ensemble des représentations du futur. Messianisme, prophétisme, utopie (c’est aussi le 500e anniversaire de l’Utopie de Thomas More) ne sont plus guère présents dans les sociétés post-modernes. Serait-ce que le « No Future » a balayé l’espérance ?

Avec la participation de

  • Sophie Cœuré, historienne, professeur à l’Université Paris VII-Denis Diderot.
  • Françoise Daucé, directrice d’études à l’EHESS et spécialiste des relations entre l’Etat et la société en Russie

Soirée animée par Jean-Luc POUTHIER et François EUVÉ

Entrée libre