Scandale des abus : quel chemin au milieu des ruines ?

Scandale des abus : quel chemin au milieu des ruines ?
Partager
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on email

De scandale en scandale, la « crise des abus » n’en finit pas de confronter l’Eglise à ce qu’il y a de pire en elle. Elle est touchée en plein cœur : la confiance est un fondamental de la vie chrétienne, sans doute même le fondamental. Et les chrétiens se sentent d’autant plus trahis et désorientés qu’ils avaient vraiment confiance dans les pasteurs mis en cause. Si ceux-là ont pu agir ainsi, qui peut-on croire ? Beaucoup se demandent où cela va s’arrêter et si, au final, nous n’allons pas nous retrouver au milieu d’un champ de ruines.

De fait, quelque chose dans l’Eglise est en train de mourir, même si l’on ne peut pas dire précisément quoi – et cela en rajoute à l’inconfort et à la douleur. Ce sont sans doute des pans entiers de la culture catholique qui sont en cause. Et l’on sait aussi qu’une culture ne bouge pas en un clin d’œil. Et puis, nous aimerions bien pouvoir nommer également ce qui renaîtra. Mais, là encore, c’est trop tôt.

Que faire alors, aujourd’hui ? Nous enraciner encore plus profondément dans l’Evangile et le Christ, et redoubler de vigilance pour entendre les appels de l’Esprit.

C’est dans cet esprit que nous vous invitons à deux soirées du Centre Sèvres : le mardi d’éthique publique du 6 décembre aura pour thème « Scandale des abus : l’Eglise contrainte à la réforme ». Et le lendemain (mercredi 7 décembre), se tiendra un échange autour du livre : « J’écouterai leur cri. Cinq regards de femmes sur la crise des abus »

A bientôt !

Etienne Grieu, sj

Recteur du Centre Sèvres – Facultés jésuites de Paris

Dernières actualités

« Comme si le souci de la terre venait éclipser le retour à Dieu », colloque RSR – bilan

Mi-novembre dernier, les Recherches de Science Religieuse ont rejoint toutes celles et tous ceux qui partagent l’urgence des transformations qu’impose la crise écologique. Mais parler de « conversion écologique » va-t-il de soi…

Le Centre Sèvres recrute un(e) chargé(e) de mission digital learning (stage ou alternance)

Dans le contexte d’une réflexion sur la possibilité de proposer plus largement son savoir-faire d’enseignement à distance, le Centre Sèvres – Facultés Jésuites de Paris, cherche un chargé de mission digital learning. Le/la chargé.e de mission montera un dossier d’étude fourni pour alimenter la réflexion du comité de pilotage elearning auquel il participera. Stage de 3 à 6 mois ou contrat d’alternance envisageable.

Prix Ratzinger « Actualiser le message des pères de l’Eglise pour dire le cœur de la foi chrétienne », témoignage de Michel Fédou, sj

Aujourd’hui, jeudi 1er décembre à 11h, Michel Fédou se voit remettre le prix Ratzinger à Rome, en présence du pape François et du pape émérite Benoit XVI. Une distinction qui récompense l’oeuvre de toute une vie et sera célébrée lors d’une soirée débat « La théologie au service du peuple de Dieu » le mercredi 11 janvier, avec Mgr Ulrich, archevêque de Paris, et trois doctorants en théologie, au Centre Sèvres.

A voir aussi