« Mais le temps passe et l’Europe tarde sur le chemin où elle s’est profondément engagée… » Jean Monnet

 

Nous ne pouvons nous arrêter quand autour de nous le monde entier est en mouvement. Ai-je assez fait comprendre que la Communauté que nous avons créée n’a pas sa fin en elle-même ? Elle est un processus de transformation qui continue celui dont nos formes de vie nationale sont issues au cours d’une phase antérieure de l’histoire. Comme nos provinces hier, aujourd’hui nos peuples doivent apprendre à vivre ensemble sous des règles et des institutions communes librement consenties  s’ils veulent atteindre les dimensions nécessaires à leur progrès et garder la maîtrise de leur destin. Les nations souveraines du passé ne sont plus le cadre où peuvent se résoudre les problèmes du présent. Et la Communauté elle-même n’est qu’une étape vers les formes d’organisation du monde de demain.

 

Jean Monnet, Mémoires, Tome 2, p. 794, Fayard, 1976