A l’occasion de l’anniversaire du rétablissement de la Compagnie de Jésus…

Le Pape François s’est rendu en l’église du Gesu à Rome le 27 septembre 2014 ; voici la conclusion de son homélie :

 

« En 1814, lors du rétablissement, les jésuites étaient un petit troupeau, une « minima Societas » qui cependant, après l’épreuve de la croix, se savait investie de la grande mission de porter la lumière de l’Evangile jusqu’aux confins de la terre. C’est bien ainsi que nous devons nous percevoir aujourd’hui, c’est-à-dire : en sortie, en mission. L’identité du jésuite est celle d’un homme qui adore Dieu seul, aime et sert ses frères, montrant par l’exemple non seulement en quoi il croit, mais aussi en quoi il espère et qui est Celui en qui il a placé sa confiance (cf. 2 Tm 1,12). Le jésuite veut être un compagnon de Jésus, un homme qui a les mêmes sentiments que Jésus.

 

La bulle de Pie VII qui rétablissait la Compagnie a été signée le 7 août 1814 en la Basilique Sainte Marie Majeure, où notre saint père Ignace a célébré sa première eucharistie en la nuit de Noël 1538. Marie, Notre Dame, Mère de la Compagnie, sera émue de nos efforts pour être au service de son Fils. Qu’elle nous protège et nous garde toujours ! »

 

Extrait de l’homélie prononcée par le Pape François, le 27 septembre 2014 en l’église du Gesu à Rome, à l’occasion de l’anniversaire du rétablissement de la Compagnie de Jésus