Le monde entre en ébullition

CRECHE Centre Sèvres site

L’actualité des derniers mois est très chargée en mouvements d’insurrection populaire ; depuis le Soudan jusqu’à Hong Kong, en passant par l’Algérie, le Venezuela, le Chili, la Colombie, le Liban, l’Irak, l’Iran, et d’autres encore (le mouvement des gilets jaunes, en regard de tout cela, paraît bien modeste). Certains, réprimés dans le sang, ont été brutalement étouffés, d’autres se prolongent dans l’espoir de changements profonds, quelques-uns ont débouché sur un large renouvellement des acteurs politiques et peut-être aussi des manières de gouverner.

Que se passe-t-il ? Pourquoi cette concomitance ? Une ère nouvelle est-elle en train de s’ouvrir ? Est-ce la conséquence d’une économie dérégulée qui a attisé les tensions sociales ? Serait-ce l’effet des nouveaux modes de communication qui décuplent le désir de chacun de faire entendre sa voix et d’être pris en compte comme acteur ?

Réjouissons-nous de tels mouvements car ils expriment la volonté du grand nombre de participer au jeu collectif. Il ne faut pas cacher non plus qu’ils posent un défi redoutable : celui de parvenir à organiser une conversation entre toutes ces voix et de faire émerger un mode de régulation des échanges qui soit davantage respectueux de chacun.

Le temps de l’Avent dans lequel nous entrons oriente le regard vers un nouveau-né, un être entièrement à la merci de tous les autres. Qu’il éveille en nous le désir d’entendre la voix de ceux qui ne parlent pas encore. Que son silence ne soit pas oublié lorsque nous échangeons. Que le Royaume qu’il promet nous défende de désespérer de possibles renouveaux.

Bon chemin d’Avent !

Étienne Grieu, sj
Président du Centre Sèvres – Facultés jésuites de Paris