Etudier ?

Pourquoi étudier ? Pourquoi ne pas se contenter de surfer sur la foi vivante et fraîche qui nous désaltère chaque jour ? C’est que Dieu nous rejoint aussi en notre intelligence. Quand Il nous touche et nous travaille, ce n’est pas seulement dans nos affects, dans notre cœur ; c’est dans notre être tout entier, et si la tête reste en dehors du jeu, nous risquons de nous transformer en croyants hyper-actifs et réactifs, mais ni enracinés, ni larges dans leur accueil, ni créatifs. Car l’intelligence est liée à la mémoire ; c’est elle qui nous permet de nous enraciner. Elle est associée à l’écoute et à la capacité de parler, de communiquer, sans quoi nous ne pourrions accueillir.  Elle est contiguë à l’imagination grâce à laquelle nous pouvons être créatifs et pleins d’audace.

Nous souhaitons tous, je crois, que l’Eglise soit enracinée, accueillante, créative, pour que ceux qui ont soif sans trouver à se désaltérer puissent s’approcher de la Bonne Nouvelle. Voici exactement l’enjeu de notre engagement ici dans les études.

P. Etienne Grieu, s.j.
Président du Centre Sèvres-Facultés jésuites de Paris