Des plumes et des appels de Dieu

Partager
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on email

Le synode sur l’Amazonie se termine ces jours-ci. L’Eglise s’interroge à partir d’une région particulière, mais c’est dans l’idée que ce qui se vit là-bas nous concerne tous, quel que soit le lieu où nous habitons. De fait, ce synode n’est pas mené selon une logique purement locale, sa visée est aussi de mettre à jour des questions qui, en réalité, concernent toute l’Eglise : notre rapport à la terre, au vivant, l’expression de la foi dans les cultures populaires, la vie des communautés isolées peu visitées par des ministres ordonnés, notre capacité à résister à la pression de ce qui promet richesse et succès au détriment de ce que nous sommes…

Il paraît que tel ou tel participant a trouvé ridicules les coiffes à plumes des indiens qui étaient présents à l’événement ; et que le pape aurait dit à ce propos qu’il ne trouvait pas beaucoup de différence entre de telles coiffes à plumes et la barrette portée par certains officiels des dicastères (La Croix 7 oct.). Voilà qui résume très bien le déplacement que l’Eglise, et nous avec, sommes appelés à faire : sommes-nous prêts à recevoir quelque chose de Dieu de la part de ceux qu’on considère comme une humanité résiduelle, sans pertinence aucune dans le monde actuel ? Autour de nous, les hommes et les femmes qui « ne comptent pas » sont nombreux ; et il n’y a même pas de plumes pour les signaler ! Or, c’est sans doute d’abord à travers ce qu’ils vivent que Dieu s’adresse à nous aujourd’hui.

Étienne Grieu, sj
Président du Centre Sèvres – Facultés jésuites de Paris

Dernières actualités

Il n’est pas facile d’écouter jusqu’au bout…

En octobre dernier le pape François a ouvert la démarche qui doit contribuer à un Synode mondial sur la synodalité. Chacun est invité, personnellement et collectivement à participer à cette réflexion. Reconnaissons-le, il ne nous est pas facile d’écouter les autres jusqu’au bout, de dialoguer avec ceux qui ne partagent pas notre sensibilité ecclésiale, notre posture pastorale ou nos opinions sur des sujets brûlants.

« Le parcours Humanités et politique fait écho à ma quête de raison d’agir »

Alors que les élections présidentielles approchent, le parcours « Humanités et politique – Penser et vivre l’engagement : la politique, un humanisme » propose de ressourcer l’engagement politique et citoyen par un approfondissement de ses fondements. Le parcours rassemble pour sa première édition une quarantaine d’étudiants de tous horizons. Trois d’entre eux témoignent, à mi-parcours.

Organisez votre événement professionnel au Centre Sèvres – Paris

Particuliers, entreprises, écoles, associations, vous cherchez à louer un espace pour : une réunion, une AG ou assemblée de copropriété, une conférence ou visioconférence, une formation, un colloque…  Le saviez-vous ? Le Centre Sèvres propose des espaces clé en main, en plein cœur du 6è arrondissement, en journée et en soirée.