Des plumes et des appels de Dieu

Partager
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on email

Le synode sur l’Amazonie se termine ces jours-ci. L’Eglise s’interroge à partir d’une région particulière, mais c’est dans l’idée que ce qui se vit là-bas nous concerne tous, quel que soit le lieu où nous habitons. De fait, ce synode n’est pas mené selon une logique purement locale, sa visée est aussi de mettre à jour des questions qui, en réalité, concernent toute l’Eglise : notre rapport à la terre, au vivant, l’expression de la foi dans les cultures populaires, la vie des communautés isolées peu visitées par des ministres ordonnés, notre capacité à résister à la pression de ce qui promet richesse et succès au détriment de ce que nous sommes…

Il paraît que tel ou tel participant a trouvé ridicules les coiffes à plumes des indiens qui étaient présents à l’événement ; et que le pape aurait dit à ce propos qu’il ne trouvait pas beaucoup de différence entre de telles coiffes à plumes et la barrette portée par certains officiels des dicastères (La Croix 7 oct.). Voilà qui résume très bien le déplacement que l’Eglise, et nous avec, sommes appelés à faire : sommes-nous prêts à recevoir quelque chose de Dieu de la part de ceux qu’on considère comme une humanité résiduelle, sans pertinence aucune dans le monde actuel ? Autour de nous, les hommes et les femmes qui « ne comptent pas » sont nombreux ; et il n’y a même pas de plumes pour les signaler ! Or, c’est sans doute d’abord à travers ce qu’ils vivent que Dieu s’adresse à nous aujourd’hui.

Étienne Grieu, sj
Président du Centre Sèvres – Facultés jésuites de Paris

Dernières actualités

« Un don pour une bourse peut sembler un petit acte, mais cela a un impact énorme sur ma vie »

Etudiant depuis un an en 1er cycle au Centre Sèvres, Polseng a bénéficié d’une bourse d’études financées par les dons au Centre Sèvres. Il témoigne de son expérience et remercie les bienfaiteurs qui lui ont permis de venir se former à Paris. Cette étape sera déterminante dans sa formation, son cheminement vers l’ordination, et ses engagements futurs.

Le Centre Sèvres recrute un(e) hôte(sse) d’accueil

Situé dans les locaux du Centre Sèvres (Paris 6è), le poste est proposé en CDI à compter du 1er septembre 2022. Au sein d’une équipe administrative dynamique et polyvalente, l’hôte(sse) d’accueil est à l’interface entre les publics très variés du Centre Sèvres : auditeurs, étudiants, religieux, laïcs, partenaires… Aisance relationnelle, rigueur et capacité d’adaptation sont les qualités qui vous permettront de vous épanouir dans ce poste.

Au service de l’Eglise et de la société

Dans notre monde en pleine mutation, le Centre Sèvres est plus que jamais relancé dans sa vocation fondamentale. Elle consiste à former des étudiants qui préparent des diplômes canoniques en philosophie et en théologie, ainsi qu’un large public d’auditeurs, qui désirent acquérir des repères pour penser et agir dans l’Église et le monde qui vient, dans l’esprit de la pédagogie ignatienne. Pour honorer sa mission, le Centre Sèvres présente au programme 2022-23 quelques 350 propositions ouvertes au public…