Bon été et au-revoir !

Les examens sont terminés. Et la vie du Centre entre dans un autre rythme qui permet de préparer au calme l’année prochaine… L’été qui est là va aussi signifier pour tous, du repos, un changement d’habitudes et des nouveaux paysages. Il faut savoir penser à soi, renouer avec un peu de légèreté, se ménager des moments pour écouter ce qui nous habite au plus profond, laisser mûrir intérieurement questions et projets, retrouver le goût des lectures au long cours et des marches qui nettoient le corps et aèrent l’esprit.

Si l’été nous met à distance de l’ordinaire des jours, il ne doit pourtant pas être une parenthèse qui nous couperait des autres. L’été, c’est le temps des retrouvailles et de nouvelles rencontres, des conversations gratuites et des joies simples. Ce peut être l’occasion de regarder ensemble les réalités du monde, en débattre paisiblement, et par là prendre la mesure de nos responsabilités alors que vient de s’achever une année politique pleine de surprises et d’enseignements.

En vous souhaitant un été qui permette de tels renouvellements, j’ajoute mes remerciements à chacun, étudiants, enseignants, auditeurs, membres du personnel, et amis du Centre… pour ces deux années, belles et denses, partagées avec vous au service du Centre Sèvres. Vous le savez, ce lieu vivant, enraciné dans la spiritualité ignatienne, se veut au service de l’intelligence des esprits et des cœurs, et ainsi contribuer pour sa modeste part à former des chrétiens enracinés et ouverts dans l’Église et la société. Les enjeux sont importants. Je sais qu’avec le P. Etienne Grieu, nouveau président du Centre Sèvres, l’esprit et le cœur ne manqueront pas pour imaginer l’avenir et faire vivre ce projet, et qu’il pourra compter sur notre soutien.

A chacun, bon été, merci, et au-revoir !

François Boëdec, sj
Président du Centre Sèvres