C’est le temps du Carême …

Partager

Que faire pour que ces semaines ne soient pas comme les autres, pour nous qui fréquentons le Centre Sèvres ? Nous savons bien que le Carême n’est pas ce temps où il faudrait s’acquitter d’un certain nombre de privations et se tenir dans l’austérité pour être en règle avec la loi. Il est le moment où nous nous pouvons prendre conscience de notre finitude, de notre incapacité à aimer par nous mêmes, et de la nécessité vitale de nous tourner vers un autre que nous. Et cela peut être vrai aussi dans le travail de l’intelligence… Nous avons besoin de tels moments pour donner sens aux temps qu’on appelle ordinaires.
Qu’allons-nous vivre durant ces jours ? Quels moyens simples pour réveiller ce qui dort en nous ? A chacun de repérer ce dont il a le plus besoin pour aller vers l’essentiel. Peut-être s’agit-il de retrouver un peu de liberté face à ce qui, dans le quotidien de nos jours, nous tient captifs, nous inquiète et nous referme sur nous-mêmes. Il n’est pas difficile de trouver là où nous avons besoin de gagner en respiration intérieure, nous rendre disponible pour autre chose, pour un Autre, pour les autres. Pas besoin de chercher très loin quel ascétisme pratiquer ; il suffit, pour être décentré, d’être attentif aux appels du quotidien.
Mettons encore une fois notre cœur, notre intelligence et notre corps en éveil, pour entendre tout ce que Dieu veut nous dire. A chacun selon son histoire, il murmurera que nous préparons Pâques dans nos vies et dans ce monde chaque fois que le partage est plus fort que la possession, le désir de fidélité plus grand que celui de tout essayer ou de tout vouloir, la liberté de conscience plus importante que l’embrigadement idéologique, l’écoute intérieure plus insistante que la cacophonie ambiante, la solidarité plus contagieuse que la solitude, la parole plus influente que l’indifférence, le pardon et le respect de la vie plus forts que la haine et la mort.
Seul, nous n’y parviendrons pas. Mais le Christ nous redit en ce début de Carême qu’il s’embarque avec nous pour nous conduire sur les rives pascales.

 

François Boëdec, président du Centre Sèvres

Dernières actualités

Le Centre Sèvres recrute un(e) chargé(e) de communication institutionnelle (CDI)

Situé dans les locaux du Centre Sèvres (Paris 6è), le poste est proposé à compter du 2 janvier 2023. Au sein d’une équipe communication dynamique et polyvalente, l’assistant(e) de communication accompagnera en particulier le projet de refonte de l’identité visuelle de l’établissement et la valorisation de l’offre de formation numérique. Embauche possible en fin de stage.

Second semestre : un programme toujours plus développé

En ces temps incertains, nous continuons à croire en l’importance de notre mission de formation pour la croissance personnelle et l’engagement dans le monde, au service de l’Église et de la société, dans une perspective humaniste. Acquérir une formation structurante.
Penser le monde contemporain à la lumière des traditions philosophiques et théologiques. Repérer les signes d’espérance et discerner pour l’action éthique murie par la fréquentation des Écritures et la vie spirituelle. Tels sont les enjeux de nos formations…

Décès du pape Benoît XVI : hommage et mémoire

Samedi 31 décembre, à l’âge de 95 ans, le pape Benoît XVI est décédé. Le Centre Sèvres partage la douleur de toute l’Église. En même temps, elle rend grâces à Dieu pour le don à l’Église et au monde que sa personne a représenté. Retrouvez dans cet article des éléments qui peuvent vous aider à faire mémoire de la vie du pape émérite Benoît XVI. (article sur jesuites.com)