« Le lavement des pieds… », par Benoît XVI

« Dans ce geste d’humilité, par lequel se rend visible la totalité du service de Jésus dans sa vie et sa mort, le Seigneur se tient devant nous comme le Serviteur de Dieu – comme celui qui s’est fait pour nous serviteur, et qui porte notre fardeau, nous donnant ainsi la pureté véritable, la capacité de nous approcher de Dieu. […]

::

Ce lien entre le service humble et la gloire est le noyau de tout le récit de la Passion en saint Jean : c’est précisément dans l’abaissement de Jésus, dans son humiliation jusqu’à la Croix, que la gloire de Dieu se révèle, que Dieu le Père est glorifié et, en lui, Jésus. »

 

Jésus de Nazareth, éditions du Rocher, 2011, p. 95