Fortifier l’homme intérieur

En ces temps où l’Église et la société sont secouées, la honte, la colère, l’étonnement, l’indignation voire le découragement ou le scepticisme peuvent habiter nos esprits. L’époque exige de nous de renforcer notre être intérieur…

En savoir plus

Après le rapport de la CIASE : questions ouvertes

Le travail de la commission Sauvé nous touche en tant que lieu de formation d’acteurs de l’Eglise, prêtres, religieux, religieuses, laïcs en responsabilité. La question qui nous est posée pourrait se formuler ainsi : à quelle vie d’Eglise préparons-nous ceux qui étudient ici ? Le rapport de la CIASE représente pour nous, au Centre Sèvres, un rendez-vous à ne pas manquer.

En savoir plus
Conférence de rentrée

Une rentrée initiatique

Des retrouvailles chaleureuses entre les étudiants et les enseignants. Les objectifs et grands espoirs de l’année chantés comme une musique solennelle. Une série de démonstrations joyeuses et courtoises pour introduire les nouveaux, fêter la reprise… Le lundi 20 septembre dernier, le Centre Sèvres a fait sa rentrée. La rentrée du Centre Sèvres possède la beauté du rituel.

En savoir plus
Portrait Etienne Grieu

Rentrée 2021-2022 : Etienne Grieu, sj, recteur, présente le programme

Etienne Grieu, sj, recteur du Centre Sèvres – Facultés jésuites de Paris souhaite la bienvenue aux étudiants, auditeurs et enseignants. Parcours pour s’enraciner dans l’intelligence de la foi, cours publics pour approfondir les débats d’actualité, ateliers et sessions pour ressourcer un engagement personnel, un projet de vie… L’offre 2021-2022 s’étoffe également de propositions à distance. A découvrir sans plus attendre !

En savoir plus

Et maintenant, que se passe-t-il ?

Les uns se reposent et refont leurs forces, les autres sont déjà dans des apostolats. Mais pour tous, étudiants comme enseignants, un autre travail s’effectue. Celui qui permet de laisser résonner en soi ce que l’on a appris, de l’oublier, puis de le voir réapparaître, et de vérifier ainsi sa pertinence. C’est le versant secret ou intime de l’apprentissage, celui qui ne se laisse mesurer par personne, pas même par celui ou celle en qui il s’effectue…

En savoir plus

Visitations

Au cours de ces mois de pandémie, nous avons beaucoup entendu l’expression « prends soin de toi », « prenez soin de vous » ; un conseil, presque un appel, qui traduit l’appréhension que nous ressentons pour nos proches menacés par la maladie. Et ces mots, souvent placés en fin de courrier ou prononcés au moment de se séparer, disent que nous sommes capables d’attention et de tendresse les uns pour les autres. C’est, en soi, une bonne nouvelle ! Mais on pourrait ajouter « prends soin de Dieu »…

En savoir plus

Point final et retrouvailles

Les fêtes de fin d’année – comme celle qui a lieu au Centre Sèvres, le jour où les cours s’arrêtent, le 4 juin prochain – vont sonner cette fois-ci, de façon inhabituelle : elles marquent à la fois un point final, mais en même temps, ce sont les grandes retrouvailles, après les confinements, le distanciel, les jauges Covid, les quarantaines, les couvre-feux, etc. Une curieuse association, qui n’est pas sans rappeler ce qui nous est promis tout à la fin, à la fin des temps, quand Celui qui nous a appelé à l’existence et nous a accompagnés chaque jour de son souffle, nous rassemblera…

En savoir plus
photo Etienne Grieu - Recteur Centre Sèvres

La joie explosive

Si la Bible était un livre pétri de merveilleux, nous aurions du mal à croire la Bonne Nouvelle de la résurrection du Christ. Mais voilà, les Ecritures manifestent un souci obstiné de la réalité, avec une application non moins étonnante à ne jamais l’enjoliver. Au point que pendant longtemps, la vie éternelle n’a tout simplement pas affleuré comme question digne d’intérêt pour les auteurs et lecteurs du premier Testament…

En savoir plus

Semaine sainte

Nous nous apprêtons à entrer dans la « semaine sainte », ce temps qui s’ouvre entre le dimanche des rameaux et la fête de Pâques. Curieux, ce nom de « semaine sainte », n’est-ce pas ? Car il y est question de la mort d’un réprouvé au milieu de deux autres condamnés, dans un horrible supplice. Une histoire qui fait voir crûment le pire dont l’humanité est capable : la jalousie, l’accusation, le mensonge, la manipulation, l’acharnement sur un être sans défense, l’humiliation, la dérision, la trahison, la fuite des proches et amis. C’est quand même difficile d’y trouver beaucoup de sainteté… 

En savoir plus

La joie paradoxale

Le ralentissement considérable de la vie sociale, fruit des mesures sanitaires, s’accompagne d’un phénomène, somme-toute, inattendu : la fatigue. Tout le monde est fatigué, les journées et les heures paraissent plus lourdes, les décisions, difficiles à prendre, la to-do list résiste à se laisser entamer, le temps devient pâteux. C’est paradoxal car moins de vie sociale signifie moins de déplacements, moins de discussions et d’échanges, moins de rencontres, moins d’énergie dépensée, en somme. Nous devrions nous sentir léger de tout ce que la Covid a fait disparaître de nos agendas. Or c’est plutôt le contraire…

En savoir plus