Second semestre : un programme toujours plus développé

Clarisse PICARD

En ces temps incertains, nous continuons à croire en l’importance de notre mission de formation pour la croissance personnelle et l’engagement dans le monde, au service de l’Église et de la société, dans une perspective humaniste. Acquérir une formation structurante.
Penser le monde contemporain à la lumière des traditions philosophiques et théologiques. Repérer les signes d’espérance et discerner pour l’action éthique murie par la fréquentation des Écritures et la vie spirituelle. Tels sont les enjeux de nos formations…

Le premier de tous nos maîtres

Peter GALLAGHER

La pédagogie du Centre Sèvres encourage une autonomie intellectuelle solidement fondée sur la connaissance intime de ce qui a été dit et écrit par nos grands prédécesseurs et sur l’interaction fructueuse entre étudiants et enseignants. Mais de tous nos maîtres, le premier reste le Christ…

Scandale des abus : quel chemin au milieu des ruines ?

De scandale en scandale, la « crise des abus » n’en finit pas de confronter l’Eglise à ce qu’il y a de pire en elle. Elle est touchée en plein cœur : la confiance est un fondamental de la vie chrétienne, sans doute même le fondamental. Et les chrétiens se sentent d’autant plus trahis et désorientés qu’ils avaient vraiment confiance dans les pasteurs mis en cause. Si ceux-là ont pu agir ainsi, qui peut-on croire ?

L’Occident déchristianisé est-il capable de comprendre le renversement provoqué par 50 ans de recherche sur les religions chinoises ?

John Lagerwey 2021 portrait

Lorsque les Jésuites en Chine ont décidé d’appeler Dieu « Seigneur du Ciel », comment cela pouvait-il s’entendre dans le pays où l’empereur était désigné « Fils du Ciel » ? On a commencé, à tort, par ne voir dans le confucianisme qu’une philosophie, en adoptant le mépris des Confucéens des XVI-XVIIème siècles pour le bouddhisme et le taoïsme. Cette vision de la Chine a été complètement renversée par cinq décennies de recherche sur les religions chinoises, mais l’Occident déchristianisé est-il capable de comprendre ce renversement ?

Penser la conversion écologique

Parmi les crises que nous traversons (ou plutôt que nous subissons en espérant les traverser) la crise écologique est sans doute celle qui nous tiendra encore pour de nombreuses années. Faut-il seulement s’en désoler ? Comme l’indique le pape François, les moments d’épreuve peuvent aussi être vus comme des « temps pour changer », se remettre en cause et agir pour un mieux. C’est ainsi qu’il appelle à une profonde « conversion écologique » qui nous unisse tous.

Interpréter la Bible aujourd’hui : « la plus difficile est préférable »

Peter GALLAGHER

L’un des principes de la critique de texte est lectio difficilior potior : « La plus difficile est préférable ». Lorsque différents manuscrits sont en conflit, la manière de lire le texte la plus inhabituelle est probablement la plus proche du manuscrit original. Ce principe pourrait-il être une sorte de règle de vie pour nous, théologiens et philosophes du  Centre Sèvres ?

Bienvenue à Marie Eudoxie de Montmarin, nouvelle secrétaire générale du Centre Sèvres

Depuis la rentrée nous avons une nouvelle secrétaire générale, Marie-Eudoxie de Montmarin. Je lui souhaite la bienvenue ! Bienvenue aussi aux nombreux étudiants qui nous rejoignent en cette rentrée, signe de la vitalité du Centre Sèvres. Je vous donne rendez-vous pour la journée de rentrée académique, le lundi 19 septembre, avec une conférence inaugurale du Frère David-Marc d’Hamonville (de l’abbaye d’En Calcat) qui interviendra sur le thème : « Entendre la Bonne Nouvelle dans la tempête ».

« Ce sont donc des hommes et des femmes qui rendent ce lieu unique… »

Portrait d'Anne de Richecour

Secrétaire générale du Centre Sèvres pendant trois ans, Anne de Richecour revient sur cette expérience hors norme, marquée par de multiples chamboulements, dont l’irruption du Covid. Une période aussi riche de rencontres et de projets en tous genres. Elle transmet la suite à Marie Eudoxie de Montmarin, qui prendra sa suite en septembre prochain.