Un diplôme d’éthique pour aider les acteurs de la santé à discerner en situation complexe

Débat éthique soin et santé
Partager
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on email

Pour aider les acteurs de la santé à faire face aux défis de la réflexion et de la pratique, un Diplôme universitaire d’éthique voir le jour. Face aux défis d’une société complexe et pluraliste aux références multiples, les médecins, soignants, aidants, bénévoles, travailleurs sociaux, cadres (ou professionnels) d’établissements médico-sociaux et acteurs politiques sont confrontés à des situations éthiques problématiques et doivent se décider dans l’incertitude.

L’Institut Catholique de Paris et le Centre Sèvres – Facultés jésuites de Paris leur proposent un nouveau parcours de formation diplômant le DU d’éthique : soin et santé dans une société pluraliste. Accompagner, discerner, décider.

Il leur permettra d’obtenir des réponses interdisciplinaire à ces défis en s’inspirant d’un humanisme nourri d’une longue tradition philosophique et religieuse, en particulier catholique. Cette formation a été conçue pour les professionnels du soin et du secteur médico-social, les personnes engagées dans la pastorale de la santé, les directeurs et cadres d’établissement, les acteurs du Secteur associatif, les personnes engagées dans la Cité et animées du souci du bien commun qu’est la santé publique. Ils seront formés pour acquérir des connaissances et compétences sur les grands principes et les fondements du discernement éthique en vue de les mobiliser dans la délibération et dans la prise de décision en situation complexe.

Conseil scientifique

Le Conseil scientifique soin et santé

A voir aussi

Dernières actualités

Interpréter la Bible aujourd’hui : « la plus difficile est préférable »

L’un des principes de la critique de texte est lectio difficilior potior : « La plus difficile est préférable ». Lorsque différents manuscrits sont en conflit, la manière de lire le texte la plus inhabituelle est probablement la plus proche du manuscrit original. Ce principe pourrait-il être une sorte de règle de vie pour nous, théologiens et philosophes du  Centre Sèvres ?

Trois questions à Alix Lame-Bergis, nouvelle directrice de la bibliothèque du Centre Sèvres

Depuis début septembre déjà, Alix Lame-Bergis a pris ses fonctions à la tête de la bibliothèque du Centre Sèvres. Après un parcours dans différents métiers du monde bibliothécaire, en dernier lieu au sein de la Bibliothèque nationale de France (BnF), elle explique le fil rouge qui l’a amenée jusqu’ici.

Rentrée académique : un démarrage plein d’espérance

Le 19 septembre dernier, dans un amphithéâtre plein à craquer, étudiants et enseignants du Centre Sèvres ont assisté à la conférence inaugurale de David d’Hamonville, moine bénédictin de l’abbaye d’En-Calcat, sur le thème : « Entendre la Bonne Nouvelle dans la tempête », avant de célébrer tous ensemble l’eucharistie et de partager un repas fraternel. Cette journée de rassemblement a permis d’inaugurer les sessions de rentrée des différents cycles, et de donner le ton de l’année universitaire à venir.

Voir la formation