Recommandations de la CIASE

Les trois institutions théologiques de Paris proposent ensemble une première réflexion
Recommandations de la CIASE
Partager

Depuis la remise du rapport de la Ciase (commission indépendante sur les abus sexuels dans l’Église) ses conclusions et recommandations sont l’objet d’examens. Réunis en Assemblée plénière en novembre dernier, les évêques de France « ont reconnu la responsabilité institutionnelle de l’Église dans les violences qu’ont subies tant de personnes victimes d’agressions sexuelles en son sein et la dimension systémique de ces abus. L’Église a failli ».

La Ciase ne prétend pas se substituer à l’Église mais faire des propositions de réflexion qu’il est de notre responsabilité d’approfondir. Comme elle l’indique dans son rapport au n°872 : « Il reviendra à l’Église de France de déterminer comment elle entend se saisir de ces sujets, en faisant appel aux réflexions portées par les personnes victimes et les laïcs engagés, mais aussi par le monde de la recherche théologique ».

C’est pourquoi, prenant au sérieux ces recommandations, le Centre Sèvres s’unit aux deux autres institutions de recherche théologiques de Paris (Bernardins et Institut Catholique) pour proposer une série de quatre conférences, ouvertes à tous, sur quelques thèmes importants suggérés par le rapport de la Ciase, pour réfléchir sur ces sujets, en peser les enjeux, et faire quelques propositions. La première conférence intitulée « Les victimes au centre. Reconnaissance, pardon, réconciliation » aura lieu au Centre Sèvres le 23 mars prochain. La deuxième à l’ICP aura le 5 avril avec pour titre : « Où est passé le peuple de Dieu. Ministères, pouvoir, participation ». Une troisième, aux Bernardins le 9 mai, portera sur « l’éthique sexuelle : une question sociale. Sexualité, relations, société ». Une dernière conférence le 7 juin « La situation des abus dans l’Eglise et dans le monde. Les actions entreprises pour y répondre. » donnera la parole au Professeur Hans Zollner, sj, membre de la Commission pontificale pour la protection des mineurs et directeur du Centre de protection de l’enfance.

Ces conférences s’inscrivent dans la suite de ce qui a été proposé au Centre Sèvres depuis la sortie du rapport (mardi d’éthique publique, échanges avec les étudiants, conférences et cours divers…). Il est de notre responsabilité d’aider à approfondir la réflexion pour éviter que les abus perdurent dans l’Église.

Alain Thomasset, sj

Doyen de la faculté de théologie du Centre Sèvres

Dernières actualités

Le Centre Sèvres recrute un(e) chargé(e) de communication institutionnelle (CDI)

Situé dans les locaux du Centre Sèvres (Paris 6è), le poste est proposé à compter du 2 janvier 2023. Au sein d’une équipe communication dynamique et polyvalente, l’assistant(e) de communication accompagnera en particulier le projet de refonte de l’identité visuelle de l’établissement et la valorisation de l’offre de formation numérique. Embauche possible en fin de stage.

Second semestre : un programme toujours plus développé

En ces temps incertains, nous continuons à croire en l’importance de notre mission de formation pour la croissance personnelle et l’engagement dans le monde, au service de l’Église et de la société, dans une perspective humaniste. Acquérir une formation structurante.
Penser le monde contemporain à la lumière des traditions philosophiques et théologiques. Repérer les signes d’espérance et discerner pour l’action éthique murie par la fréquentation des Écritures et la vie spirituelle. Tels sont les enjeux de nos formations…

Décès du pape Benoît XVI : hommage et mémoire

Samedi 31 décembre, à l’âge de 95 ans, le pape Benoît XVI est décédé. Le Centre Sèvres partage la douleur de toute l’Église. En même temps, elle rend grâces à Dieu pour le don à l’Église et au monde que sa personne a représenté. Retrouvez dans cet article des éléments qui peuvent vous aider à faire mémoire de la vie du pape émérite Benoît XVI. (article sur jesuites.com)

A voir aussi